Quel cylindre de serrure choisir ? Acheter le bon barillet

Cylindre de serrure

Ouvrir sa porte d’entrée, la fermer à clé. Un geste quotidien, sur lequel vous ne vous attardez pas trop… mais dont la complexité est réelle. Oui, une serrure est un mécanisme complet, et le cylindre de la serrure (aussi appelé barillet) est un point capital de ce système. Intéressons-nous dans ce guide au barillet et à sa présentation, tout en découvrant les usages spécifiques de cette pièce. Tous nos conseils sont là pour vous aider à trouver et acheter le bon cylindre de serrure. On vous donne toutes les clés, alors entrez !

Tous nos cylindres

Qu'est-ce qu'un cylindre ? Définition

Le cylindre d’une serrure, souvent appelé barillet, est un dispositif de forme cylindrique. C’est dans le cylindre que vous introduisez votre clé pour ouvrir / fermer une porte. Le barillet est aussi appelé cylindre de serrure ou parfois « canon amovible », par sa forme. Il existe une grande variété de cylindres, tant en matière de longueur que de qualité ou encore de complexité. On distingue notamment les cylindres classiques des cylindres de sûreté, et même de haute sûreté.

anatomie cylindre serrure
Anatomie du cylindre de serrure

Légende :

  • Le rotor : le rotor est la pièce dans laquelle nous introduisons la clé. C'est la rotation du rotor qui entraîne le panneton du cylindre et permet d'ouvrir la porte.
  • Le stator : partie immobile du cylindre, il est fixé à la serrure ou au verrou de la porte à l'aide d'une vis de fixation.
  • Le panneton : le panneton tourne en même temps que le rotor pour actionner le verrouillage ou le déverrouillage de la porte.
  • Les goupilles et contre-goupilles : appelées également pistons, ce sont les parties mobiles internes qui permettent la rotation du rotor, quand elles sont alignées par les dents de la clé.

Cylindre européen ou cylindre rond : quelle différence ?

Cylindre européen en un seul bloc
Cylindre européen en un seul bloc
Cylindre rond en un seul bloc
Cylindre rond en un seul bloc
cylindre rond adaptable
Cylindre rond composé de deux blocs

Dans le monde fermé des cylindres de porte, deux grandes formes de cylindres existent : le cylindre de serrure européen, et le cylindre de serrure rond. Ce dernier est appelé « adaptable » quand il ne s’agit pas du cylindre de la marque d’origine de la serrure mais d’une autre marque. Il est facile de les différencier en un coup d’œil. Le cylindre de porte rond est, comme son nom l’indique, de forme visible ronde. Egalement appelé "cylindre en i", le cylindre européen possède lui une forme de haricot, ou encore une forme de goutte d’eau, c’est selon. Ce sont les cylindres européens qui sont les plus répandus, mais aussi les plus simples à changer.

En effet, beaucoup de cylindres ronds sont en réalité composés de deux cylindres, un long et un plus court. Il s’agit d’un jeu de cylindres, reliés par une pièce en métal. Celui placé en intérieur s’avère souvent complexe à retirer, et il faut intervenir sur tout le mécanisme de la serrure pour retirer ses fixations.

Avec un cylindre européen, le changement peut se faire bien plus aisément, en intervenant sur la vis située sur la tranche de la porte. 

Les différents types types de cylindres européens

Avant de détailler les nombreuses particularités internes des cylindres, je vous propose un survol de leur aspect extérieur.

Demi-cylindre, une entrée

Demi-cylindre, une entrée

Il arrive parfois qu’une porte n’ait pas besoin d’être verrouillée de l’intérieur. C’est le cas par exemple avec une porte de garage. Voilà pourquoi ces dernières sont souvent équipées de demi-cylindre. Il s’agit d’un cylindre avec une seule entrée, c’est-à-dire la possibilité de verrouiller / déverrouiller avec une clé d’un seul côté seulement. 

Cylindre double, deux entrées

Cylindre double, deux entrées

Le cylindre double est celui qui présente deux entrées de clés, une de chaque côté.. Vous pouvez ouvrir/fermer et donc verrouiller la porte à l’aide d’une clé tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. C’est ce type de cylindre à deux entrées que l’on retrouve sur les portes d’entrée.

Cylindre à fonction pompier

cylindre pompier triangle

Ce cylindre a la particularité d’avoir un triangle sur une de ces faces, parfois des deux côtés. Ce triangle permet de recevoir une clé spécifique dite « pompier ».

Cylindre à panneton spécifique

cylindre panneton

Certaines serrures de menuiseries métalliques, aluminium ou acier, ont des coffres si étroits que la rotation du panneton d’un cylindre classique ne peut pas se faire. Il faut alors des cylindres avec un panneton raccourci de type PM1 ou PM2.

Cylindre à bouton

Cylindre à bouton

Il s'agit d'un cylindre double doté d'une entrée de clé et d'un bouton côté intérieur. Celui-ci peut être actionné à tout moment pour ouvrir la porte, sans avoir besoin de la clé. Attention à ne pas utiliser ce type de cylindre avec une porte vitrée.

Choisir son cylindre de serrure en fonction de ses besoins

Entre les formes de cylindres de porte et les types, la famille des barillets est grande. Pour choisir le bon modèle à adapter, vous pouvez vous focaliser sur l’usage qui en sera fait, et ainsi sur quel type de porte ce dernier va prendre place. 

L'usage spécifique du barillet

Correspondance du cylindre en fonction du type de porte
Correspondance du cylindre en fonction du type de porte

Porte de garage

Pas d’hésitation, c’est un demi-cylindre qui sera parfait ! Une entrée de clé côté extérieur, côté intérieur, le système de verrouillage de votre serrure permettra de sécuriser la porte.

Porte d'entrée

La porte d’entrée est évidement une ouverture « sensible » que vous souhaitez protéger. Alors il ne faut pas négliger la sécurité. Optez pour un cylindre à double entrée (clé des deux côtés) avec un bon système de sécurité.

Vous pouvez notamment acheter un cylindre à clé plate avec un système anti-crochetage, anti-casse et anti-perçage. Certains cylindres sont fournis avec une carte de propriété qui protège vos clés contre la reproduction illicite.

Portail

Tout type de cylindre peut s’adapter sur un portail. Pensez à sélectionner si possible des cylindres dits « s’entrouvrant », qui utilisent tous la même clé. Vous pouvez ainsi n’avoir qu’une seule clé pour plusieurs portails, et même combiner portail et garage avec la même clé. Vous serez enfin le maître des clés.

Porte blindée

Pour garantir la sécurité d’une porte blindée, il n’est pas possible d’y associer un cylindre de porte non-sécurisé. Il faut un cylindre avec un haut niveau de protection. Vous devez acheter un cylindre qui possède entre 6 et 13 goupilles au moins. Pensez aussi à avoir sur le cylindre un système anti-perçage (système qui fait tourner la mèche dans le vide en cas de tentative).

Cerise sur la serrure, certains cylindres sont dotés d'une barrette de jonction qui relie les deux côtés du cylindre afin des les rendre solidaires et de mieux résister à la casse. Renseignez-vous avant d’acheter un cylindre pour porte blindée auprès du fabricant et notamment des assureurs. Certaines normes sont à respecter pour pouvoir bénéficier d’une couverture d’assurance complète (comme la certification A2P).

Les critères d'un cylindre de sécurité

Devant la vaste gamme qui s’offre à vous lorsque l’on veut choisir un cylindre de porte, on se retrouve généralement quelque peu désemparé. Mais que désignent ces termes techniques ? Pourquoi ces différences de prix ? 

Nous allons vous donner les particularités mécaniques qui font la différence entre les cylindres et vous permettre de mieux contextualiser afin de faire le meilleur choix.

Nombre de goupilles

Goupille barillet

Les goupilles constituent le premier rempart sécuritaire des cylindres de portes. Le rôle des goupilles est simple. Quand vous introduisez la clé dans le cylindre, les goupilles viennent se loger dans les dents ou les trous de la clé. Comme les goupilles ont des longueurs différentes, et la clé plusieurs hauteurs de dents ou profondeurs de trous, la bonne clé permettra un alignement de ces goupilles et la rotation du panneton du cylindre

fonctionnement goupille cylindre serrure
Le fonctionnement des goupilles du cylindre de serrure

On dit très souvent que, plus les goupilles sont nombreuses, et plus le niveau de protection offert est élevé. C’est exact, mais ce n’est pas l’unique critère. En parallèle du nombre de goupilles, c’est la disposition de ces dernières, leur forme, leur matière qui vont aussi conditionner le niveau de sécurité.

Comme on le voit sur le modèle TX80 de Tesa ci-dessous, les goupilles sont réparties sur plusieurs rangées et en périphérie du corps du cylindre. Ce n’est « qu’un 8 goupilles » mais cette position des goupilles et leur qualité lui permet d’être un cylindre de haute sécurité.

goupille tesa tx80
Les goupilles spécifiques du cylindre de serrure Tesa TX80

Anti-crochetage

Lorsque l’on veut ouvrir un cylindre par crochetage, on vient introduire plusieurs crochets dans le cylindre ou on utilise un outil appelé « pistolet », qu’utilisent les serruriers. La technique est d’aligner les goupilles pour permettre la rotation du cylindre. Un nombre important de goupilles complexifie cette opération. 

Un système anti-crochetage repose sur la présence de petits éléments, dans le cylindre, qui empêchent ou complexifient la progression de ces outils spéciaux. Ils viennent bloquer le crochetage.

Anti-bumping

Le but de ce mode opératoire est le même que le crochetage : aligner les goupilles. Ici pour ce faire, on va utiliser une clé spéciale et un marteau. Malgré la présence du marteau, on ne vient pas casser les goupilles mais les faire vibrer par un choc. Les goupilles et les contre goupilles vont pendant une fraction de seconde s’aligner et ainsi permettre la rotation du cylindre.

C’est très important que le cylindre soit protégé contre cette technique très répandue.

Anti-perçage

Pas de crochetage ni de bumping possible ? Alors une personne qui souhaite passer le pas de votre porte peut essayer de percer la serrure pour en venir à bout. Il existe fort heureusement là aussi des systèmes internes au cylindre qui vont compliquer le passage d’un foret. Pour la plupart des cylindres, il s’agit de goupilles et de tiges en acier cémenté.

anti percage serrure
Dispostifs anti-perçage sur un cylindre de serrure

Anti-casse

Un cylindre européen a une faiblesse structurelle : l’emplacement qui reçoit la vis de blocage. Si le cylindre dépasse de 3 à 5 mm de la porte, un outil spécifique vient prendre appui sur cette partie saillante et briser le cylindre en deux. La partie extérieure du cylindre est retirée et à l’aide d’un tournevis on accepte au panneton. La serrure est déverrouillée.

Pour se prémunir, les fabricants ont dotés certains de leurs modèles de systèmes anti-casse.

  • Rainure de pré-cassage ou pre-snap. La protection repose ici sur deux rainures effectuées dans le corps du cylindre et qui servent de fusible lors de sa casse. Le cambrioleur ne retirera que la face avant du cylindre sans avoir accès au panneton car la partie centrale est toujours dans la serrure. Très efficace !
rainure pre-cassage cylindre serrure
Les rainures de pré-cassage sur un cylindre de serrure
  • Barre de renfort. Comme la partie faible du cylindre est la partie centrale, des modèles de cylindres possèdent une barre de renfort à ce niveau. Elle peut courir sur toute la longueur du cylindre ou être une pièce médiane qui relie les deux parties du cylindre. Lors de la tentative de casse appuyée par un outil, le bris du cylindre par le milieu est pratiquement impossible avec cette barre de renfort.
  • Le cylindre T70 de Tesa ci-dessous possède les deux systèmes de protection contre cette méthode de vandalisme. 

    protection cylindre serrure tesa
    Les protections du cylindre de serrure Tesa T70

    Le type de clé

    Elle va conditionner le niveau de sûreté du cylindre. Mais avant d’en détailler chaque type, nous allons en premier voir l’anatomie d’une clé et ce que chaque élément lui apporte.

    types cle cylindre serrure
    Anatomie des clés pour un cylindre de serrure

    Légende :

    • Les dents et les points : Ce sont les logements dans lesquels les goupilles du cylindre s’encastrent. La somme et la profondeur de ces logements donnent le numéro de la clé ou variure.
    • Les rainures : L’entrée de la clé dans le cylindre est conditionnée par la parfaite similitude entre le profil des rainures de la clé et celles présentent sur le cylindre. Le profil des rainures de certains cylindres est breveté, sur une période donnée ou à vie. Les clés de ces cylindres ont le très grand avantage de ne pas pouvoir se copier dans un centre de copie de clé. Grâce à la carte de reproduction livrée avec le cylindre, la reproduction est contrôlée uniquement par le fabriquant. 
    • Le col : La longueur et la hauteur du col de la clé est parfois un critère de choix. C’est le cas lorsque le cylindre arrive à fleur de la porte et vient ensuite la plaque de propreté. Un décalage se produit. Le cylindre se trouve légèrement en retrait. C’est là qu’intervient ce col de clé qui vient rattraper ce décalage et permettre la rotation de la clé.
    • La tête : C’est un détail qui permet de séparer deux cylindres ayant les mêmes caractéristiques. En effet, avoir une tête de clé large et épaisse, c’est offrir une meilleure préhension et une meilleure solidité, surtout pour l’ouverture de crémone multipoints.
    None
    Les différents types de clés pour un cylindre de serrure
  • La clé non réversible à dents : C’est la forme la plus simple des clés de cylindre. C’est celle que l’on va retrouver sur des cylindres basiques, mais également sur certains cylindres de milieu de gamme. Cette clé a deux inconvénients : d’avoir un sens d’introduction dans le cylindre et d’être facilement copiable. 
    • La clé réversible à points : C’est la forme la plus répandues pour les cylindres actuels. Elle équipe la plupart des cylindres de sûreté et de haute sûreté. Contrairement à la clé à dents, elle est plus difficile à recopier et elle n’a pas de sens pour être introduite dans le cylindre, les trous étant gravés sur les deux faces.
    • La clé non réversible à points et à dents : C’est la conjugaison des deux modèles précédents. Elle offre l’avantage d’être très difficilement copiable, mais l’inconvénient d’avoir un sens d’introduction dans le cylindre. Elle présente par contre une très grande robustesse pour un emploi intensif.

    En résumé, la forme de la clé est un critère dans le choix d’un cylindre :

    • Par le niveau de sûreté qu’elle induit
    • Par la protection, ou pas, qu’elle offre contre la copie illicite
    • Par la praticité de sa forme
    • Par son usage

    Focus sur le barillet A2P

    La norme A2P (Assurance Prévention Protection) garantie un très haut niveau de sûreté au couple que forme la serrure et son cylindre, dans le respect d’une pose demandée par la norme. Elle vous assure d’avoir un système pensé pour résister à plusieurs types d’effraction (résistance aux ouvertures en force comme la casse, l’arrachage, le perçage, mais aussi les ouvertures fines comme le crochetage, le bumping, ou enfin les dégâts des incendies).

    Détails des étoiles pour la certification A2P
    Détails des étoiles pour la certification A2P

    En fonction de sa complexité, un cylindre de serrure possède une notation d’une à trois étoiles, qui varie en fonction du degré de résistance du cylindre. Trois étoiles, et vous avez un cylindre de serrure du meilleur niveau de sécurité possible.

    Un cylindre A2P a des critères qui le situent dans la gamme des cylindres de très haute sûreté. On peut l’utiliser seul. Mais son utilité première est d’accompagner une serrure A2P. Pour bien comprendre, il faut savoir que la norme A2P est obtenue par des tests effectués sur le couple cylindre/serrure. Une serrure par exemple A2P** va demander un cylindre A2P** de la même marque. 

    • Une serrure A2P montée avec un cylindre non A2P, même de très haute sûreté, perd son homologation. 
    • Un cylindre A2P, utilisé sur une serrure sans norme, reste un excellent cylindre mais à un prix qui ne se justifie plus.

    Cylindre s'entrouvrant & cylindre varié : une question d'utilisation

    Des cylindres, une clé, et de multiples possibilités. Grâce aux cylindres s’entrouvrant, il est possible de jouer avec les clés et leur rôle, pour permettre une utilisation sur-mesure. Une clé peut ouvrir plusieurs portes !

    Fonctionnement d'un cylindre s'entrouvrant
    Fonctionnement d'un cylindre s'entrouvrant

    • Les cylindres variés sont des cylindres avec des variures uniques. Cela signifie qu’aucun autre cylindre ne peut être ouvert avec les mêmes clés. 
    • Les cylindres s’entrouvrant ont une variure identique. Au moins deux cylindres (mais il est possible d’en avoir bien plus) partagent une variure, ce qui signifie qu’une clé peut ouvrir plusieurs cylindres. L’intérêt ? Vous pouvez partager une clé entre plusieurs portes, comme le portail, le garage. Voilà comment alléger le trousseau.
    • Les cylindres s'entrouvrant que l’on trouve couramment ont des numéros de grandes diffusions. De ce fait, la variure (le numéro de la clé) attribuée à ces cylindres n’est pas exclusive. Il est conseillé de prendre plutôt des cylindres s’entrouvrants sur des variures spécifiques. Le système de clé est donc unique et réservé à votre usage, tout en permettant d'ouvrir l'ensemble des cylindres possédant la même variure. Une carte de reproduction est livrée avec ces cylindres.

    Découvrez notre article pour tout savoir sur les variures d'un cylindre.

    Cylindre débrayable, c’est quoi ?

    Le cylindre débrayable, ou fonction clé de secours, est une version alternative du cylindre double. Lui aussi possède deux entrées. On peut donc engager une clé de chaque côté, dans chaque serrure. Mais une différence est notable : avec un cylindre classique, lorsque la clé est engagée d’un côté, il n’est pas possible d’agir de l’autre côté. Avec un cylindre débrayable, c’est possible. Ce qu’il faut noter, c’est que cette fonction ne fragilise en aucun cas le cylindre.

    Cylindre de serrure : questions / réponses

    Dimension du cylindre de serrure : comment le mesurer ?

    Mesurer cylindre de serrure

    Identifier le bon cylindre à installer sur une porte chez vous ne se limite pas à une observation de la forme (européen ou rond). Vous devez également, dans le cas d’un remplacement ou d’une nouvelle pose, déterminer la longueur du cylindre.

    Comment se mesure la longueur d’un cylindre de porte ? En prenant la mesure depuis le centre du trou de fixation, et en en mesurant ensuite les distances entre le centre et les deux extrémités du cylindre.

    Pourquoi prendre la mesure à partir du centre, et non la longueur totale ? Car il arrive parfois que la distance du centre jusqu’à l’intérieur diffère de celle entre le centre et l’extérieur. Un cylindre de porte 30 x 10 mm aura par exemple un panneton décentré (30 mm d’un côté, 10 mm de l’autre) tandis qu’une version 30 x 30 mm aura un panneton centré.  

    Découvrez notre article pour apprendre à mesurer un cylindre de serrure.

    Combien coûte un barillet de porte ?

    Le prix d’un cylindre de porte varie d’une vingtaine d’euros pour les modèles les plus simples, à plus de 1000 € pour un système complexe, associé à un contrôle d’accès électronique.

    Pour un cylindre double de haute sécurité (sans électronique) offrant une protection de très haut niveau, il faudra débourser au moins 80 €.

    Les prix sont ainsi très variables, mais rassurez-vous, la majorité des produits proposés se concentrent dans une fourchette allant de 20 à 60€. 

    Un cylindre a t-il un sens de pose, extérieur/intérieur ?

    Non, le cylindre européen n’a pas d’orientation intérieure ou extérieure de l’habitation. C’est seulement dans le cas d’un cylindre à bouton avec un panneton non centré, que allez devoir choisir de quel côté du cylindre vous souhaitez le bouton.

    Est-ce que tous les pannetons de cylindre sont identiques ?

    Les pannetons de tous les cylindres européens sont tous identiques et normés. Mais il existe deux exceptions. Ce sont les cylindres pour menuiseries métalliques en axe de 10,5 mm et de 16,5 mm, qui demandent des pannetons plus courts, PM1 et PM2. 

    Comment démonter un cylindre européen ?

    Un cylindre européen est maintenu dans le coffre de la serrure par une vis perpendiculaire au cylindre. Il faut la dévisser pour extraire le cylindre. Ensuite, tournez la clé légèrement pour faire pivoter le panneton du cylindre et l’extraire de la serrure en tirant dessus. Pour faciliter la sortie du cylindre, enlevez les plaques ou rosaces de propreté de la porte.

    J’ai enlevé la vis de fixation, et mon cylindre ne veut toujours pas sortir ?

    Quand la clé est retirée du cylindre, le panneton ressort un peu à l’extérieur. C’est ce qui vous empêche de l’extraire de la serrure. Il faut remettre la clé, la tourner légèrement, vers la droite ou la gauche selon le cylindre, pour rentrer le panneton. Le cylindre se retire maintenant sans problème.

    J’ai changé ma crémone de porte, et remis mon cylindre. Mais quand je veux mettre mes plaques et béquilles, le trou du cylindre est maintenant décalé. Comment faire ?

    Quand vous avez posé la crémone, celle-ci s’est retrouvée de biais dans la porte. C’est très courant et c’est dû principalement à des morceaux de bois coincés entre la crémone et la porte. Re-démontez la crémone et nettoyez sous la tringlerie. Il arrive parfois que ce remède ne soit pas suffisant. Dans ce cas, il faut remettre la crémone sans bloquer les vis, fixez le cylindre et remettez les plaques. Normalement, la crémone étant un peu libre, vous n’aurez pas de difficulté pour passer le cylindre dans le trou de chaque plaque. Ensuite venez finir le serrage des vis de la crémone et des vis des plaques.

    Sur 6 clés en utilisation quotidienne, Il y a 1 seule clé qui ne permet plus de fermer de l'intérieur du premier coup, il faut bouger la clé jusqu'au déclenchement. La clé qui me pose problème c'est une clé d'origine, rarement utilisée. Les autres clés, qui sont des copies, fonctionnent correctement.

    Vous avez là un cas qui arrive très fréquemment, celui de clés d’origine qui ne fonctionnent plus et celles copiées actionnent toujours le cylindre. Ce qui faut savoir, lorsque vous faites recopier des clés, ces dernières ne sont pas l’exacte copie de l’originale. Leurs dimensions sont légèrement différentes dû à la fraise du copieur de reproduction qui est plus ou moins précise. Dans un premier temps vous ne vous en apercevez pas. Mais peu à peu la clé d’origine, qui est rarement utilisée, commence à crocher, rend la manœuvre du cylindre laborieuse. Tandis que les copies fonctionnent bien. C’est que le cylindre s’est usé avec les clés copiées rendant  la clé d’origine peu à peu  impropre à son ouverture. Pour éviter ce genre de désagrément, l’idéal serait de commander les clés chez le fabricant du cylindre avec la carte de reproduction livrée avec le cylindre. Dans ce cas les clés ne sont plus des copies mais l’exact clone des clés d’origine.

    Synthèse du guide Quel cylindre de serrure choisir ? Acheter le bon barillet

    Objet du quotidien auquel vous n’accordez pas d’attention, le cylindre de porte devient le centre du monde lorsqu’il doit être changé. Parce que la sécurité est essentielle dans de nombreux cas, ne négligez pas les critères qui permettent à un cylindre d’être résistant.

    Du nombre de goupilles aux traitements spéciaux, certains modèles sont là pour vous rassurer et vous aider à protéger ce qui vous est le plus cher.

    Choisissez le(s) bon(s) modèle(s) et utilisez les possibilités offertes par les cylindres s’entrouvrant pour alléger votre trousseau de clés, et simplifier certains déplacements.

    Alors, quel cylindre vous faut-il ?

    Tous nos cylindres