Comment choisir un groupe électrogène ?

petit groupe electrogene

Un groupe électrogène est une source d’alimentation de secours pour apporter de l’électricité en cas de problème à un équipement ne supportant aucune panne de secteur. Il s’agit aussi d’une source d’électricité d’appoint - à la demande - à utiliser par exemple sur un chantier. Cet appareil souvent volumineux peut fonctionner à l’essence ou au diesel, et être doté de nombreuses options de confort (réduction du bruit, démarrage automatique, etc.). Suivez nos conseils pour choisir et acheter le groupe électrogène qui correspond à vos besoins.

Notre gamme de groupe électrogène

Fonctionnement d’un groupe électrogène

Avant de vous livrer des informations détaillées pour vous aider à choisir le bon groupe électrogène qui correspond à votre besoin, intéressons-nous à son fonctionnement.

Un groupe électrogène se compose tout d’abord d’un moteur thermique. Celui-ci peut être alimenté par de l’essence ou du diesel (nous ne traiterons pas ici du cas des moteurs gaz). Ce moteur est ensuite entraîné à une vitesse fixe par l’intermédiaire d’une dynamo (courant continu) ou d’un alternateur (courant alternatif). Le tout alimente une génératrice – qui se caractérise par la puissance électrique qu'elle peut délivrer - et qui apporte de l’électricité à la demande. L’alimentation apportée par le courant électrique du groupe électrogène peut être monophasée (1 phase + 1 neutre) ou triphasée (3 phases).

La puissance du moteur thermique influe directement sur la puissance électrique générée. En effet, plus le moteur est puissant, plus il peut entraîner une génératrice importante.

Outre la partie mécanique, un groupe électrogène se compose également d’un châssis souvent réalisé en tubes d’acier soudé. Protégés par une peinture résistante, ces tubes forment des arceaux pour déplacer le groupe électrogène à la demande sur les modèles portatifs. Pour les modèles fixes, la structure est souvent recouverte de plaques de protection. 

À noter enfin que pour un fonctionnement sûr, on retrouve sur les groupes électrogènes des fixations. Elles permettent d’amortir les vibrations du moteur et de sécuriser l’appareil au sol.

anatomie groupe electrogene
Anatomie d'un groupe électrogène

Les 3 types de groupes électrogènes

On peut catégoriser les groupes électrogènes en trois grands types. On distingue d’abord les groupes électrogènes selon qu’ils soient alimentés à l’essence ou au diesel. Enfin, une troisième catégorie peut être définie avec les groupes électrogènes dits « insonorisés » qui fonctionnent le plus souvent à l’essence.

Les groupes électrogènes à essence

groupe electrogene essence

Les groupes électrogènes à essence sont adaptés pour une grande variété d’utilisations. Ils peuvent être sélectionnés en appoint sur un chantier ou comme équipements de sécurité pour apporter du courant en cas de coupure du réseau. La puissance offerte par les groupes électrogènes à essence classique varie de 1 500 à 6 000 W, ce qui en fait une solution correspondant à de très nombreux cas de figure.

Si vous recherchez un groupe électrogène pour une utilisation à domicile afin de vous accompagner dans vos différents travaux, c’est un groupe à essence que vous devez privilégier. Ils délivrent une alimentation monophasée avec un moteur thermique deux ou quatre temps.

Les groupes électrogènes diesel

groupe electrogene diesel

Avec le diesel, un groupe électrogène peut être utilisé de manière intensive et pendant des périodes longues. Mais, par opposition à un groupe électrogène à essence, le modèle diesel produit plus de bruit. Alors, son usage est à réserver aux chantiers ou aux zones dans lesquelles les nuisances sonores peuvent être supportées. N’achetez pas un groupe électrogène diesel pour un usage domestique. Les nuisances sonores sont bien trop importantes.

Pour en apprendre plus sur le sujet, nous vous conseillons la lecture de notre article : Se protéger du bruit sur un chantier

Contrairement au groupe électrogène à essence dont le démarrage est la plupart du temps manuel, on retrouve des démarreurs sur les modèles diesels. Autre atout du diesel : l’alimentation délivrée peut être monophasée, triphasée ou mixte. Dans tous les cas, la motorisation thermique embarquée dans ce groupe électrogène est à quatre temps.

Sachez que les groupes électrogènes dont la puissance dépasse les 5 000 à 6 000 W sont en règle générale toujours des groupes électrogènes diesel.

Les groupes électrogènes insonorisés

groupe electrogene insonorise

Les groupes électrogènes insonorisés sont moins volumineux et plus silencieux que les autres groupes que nous venons d’évoquer. L’idée est d’avoir une puissance plus réduite que sur les modèles classiques afin de limiter les nuisances sonores. Voilà pourquoi la plage de puissance oscille la plupart du temps entre 600 et 2 500 W (il est très rare de voir des groupes électrogènes insonorisés dépasser 3000 W). Pour limiter le bruit généré à l’usage, c’est une motorisation à essence que l’on retrouve sur les groupes électrogènes insonorisés.

Contrairement aux groupes électrogènes classiques qui sont composés d’un châssis parfois simple et dénué de protection extérieure, un groupe électrogène insonorisé adopte lui un caisson qui limite le son généré. 

Avec un moteur à deux temps ou quatre temps, ce type de groupe électrogène est idéal pour une utilisation ponctuelle, et notamment dans le cadre particulier pour faire du camping ou alimenter des équipements modestes (sur un marché ou une fête foraine par exemple).

Les différents types de régulation d'un groupe électrogène

Le régime du moteur détermine la fréquence du courant, et l’alternateur la qualité du courant. Le condensateur peut corriger la qualité du courant si nécessaire. Les équipements électriques à régulation électronique exigent un maintien précis de la tension comme de la fréquence du courant fourni. Alors, à vous de choisir un système qui assure cette bonne continuité / qualité de l’électricité délivrée. 

Le groupe électrogène à condensateur

Lorsqu’il est à condensateur, un groupe électrogène est équipé d’une régulation par défaut, adaptée à la plupart des usages. Vous pouvez sélectionner un groupe électrogène à condensateur tant pour un usage domestique que pour une utilisation professionnelle modérée.

groupe electrogene condensateur
Un groupe électrogène à condensateur est idéal pour une utilisation domestique ou professionelle modérée

Le groupe électrogène avec système AVR

L'AVR est un système de régulation automatique de tension en fonction de la charge appliquée au groupe électrogène. Grâce à des capteurs qui suivent le régime du moteur thermique, la tension délivrée est stabilisée. Les lettres AVR signifient (Automatic Votlage Regulator) ou système de régulation automatique de la tension. Les groupes électrogènes ainsi dotés peuvent encaisser des surcharges liées au démarrage de certains types d'outils. Indispensable pour un groupe électrogène destiné à être utilisé sur des chantiers.

groupe electrogene avr
Un groupe électrogène avec système AVR est idéal pour alimenter des outils électroportatifs sur un chantier

Le groupe électrogène avec système Inverter

Les groupes électrogènes Inverter sont aussi désignés par le terme « groupes électrogènes onduleurs ». Ils fournissent un courant stable car l’électricité subit une conversion en passant dans un redresseur (également appelé convertisseur alternatif/continu) puis un onduleur. Concrètement, la tension créée par le système Inverter à partir de la tension issue de la génératrice permet une production d’énergie exactement adaptée au besoin. Ce courant très stable est approprié au besoin instantané des appareils électroniques.

Il s’agit d’une solution haut de gamme, utilisée par exemple pour fournir de l’énergie à des appareils sensibles comme du matériel informatique ou audiovisuel. C’est aussi la solution pour disposer d’un groupe électrogène qui adapte le régime moteur (et donc la consommation de carburant) en temps réel, ce qui est plus économique à l’usage.

groupe electrogene inverter
Si le matériel à alimenter est fragile, cher et que vous y tenez, préférez un groupe électrogène avec système inverter pour produit un courant stable

Comment choisir son groupe électrogène ?

Outils à raccorder

La puissance est le premier critère essentiel à surveiller pour choisir un groupe électrogène. Afin d’effectuer un choix précis, vous devez comprendre les différentes notions de puissance propres au fonctionnement de ce type d’appareil.

  • Il existe tout d’abord la puissance consommée par le moteur afin de générer de l’électricité. Cette puissance est souvent exprimée en W ou kW. 
  • La puissance de la génératrice désigne la puissance de sortie. Cette donnée est exprimée en VA ou kVA. C’est cette puissance que vous devez regarder avec attention car elle désigne concrètement la puissance que peut vous fournir votre groupe électrogène lorsque vous allez le raccorder à d’autres appareils.

Pour produire 1 kW/h de courant il faut un moteur thermique de 2 kW ou 2,7 cv.

Le rapport de puissance moteur / génératrice doit dans l’idéal être de 2 pour avoir un groupe électrogène capable de fournir sa puissance électrique annoncée. Avec cette valeur, le groupe électrogène aura assez de réserve de couple au niveau du moteur thermique.

Sachez que la puissance de sortie que nous venons d’évoquer est souvent indiquée avec deux valeurs. On retrouve en effet la puissance de sortie nominale et la puissance de sortie maximale. Comme son nom l’indique, la puissance maximale désigne la valeur la plus haute que peut générer votre groupe électrogène. Cette puissance n’est pas disponible en permanence. Elle ne peut être atteinte que pendant une courte durée. Elle peut varier entre 10 et 25 % de plus que la puissance nominale (la puissance de démarrage peut elle être deux à quatre fois supérieure à la puissance nominale). La puissance réellement disponible correspond à la puissance nominale que vous devez diminuer d’environ un tiers. 

À savoir : la puissance maximale vous permettra de démarrer et d’encaisser la surintensité nécessaire au lancement.

puissance nominale groupe electrogene
Penchez vous sur la puissance de sortie nominale pour évaluer le niveau de puissance qui sera produit en continue et qui alimentera votre équipement

Facilité de déplacement

Il existe des groupes électrogènes qui ne pèsent que quelques kilos seulement, et à l’inverse, des modèles qui peuvent atteindre une tonne ou plus ! En règle générale, les groupes électrogènes avec un moteur deux temps en entrée de gamme auront un poids total compris entre 20 et 30 kg. Pour les moteurs diesel, comptez 40 kg au moins.

Le poids détermine évidemment la mobilité. Si vous souhaitez déplacer régulièrement votre groupe électrogène, il est important de choisir un modèle avec un poids contenu. Mieux, pour vous assurer une meilleure facilité de déplacement, vous pouvez choisir un modèle avec un châssis doté de roues.

Les modèles les plus puissants peuvent également être mobiles mais disposeront dans ce cas d’un châssis remorquable.

chassis roue groupe electrogene
Un modèle possédant un chassis à roue sera idéal si vous comptez déplacer votre groupe électrogène

Autonomie et facilité d'utilisation

Si votre groupe électrogène possède un niveau de puissance adapté à votre besoin, vos appareils électroportatifs et qu’il est transportable au gré de vos envies, encore faut-il qu’il soit doté d’une bonne autonomie. Pour le savoir, il faut s’intéresser à la capacité du réservoir en carburant. Selon son volume et la consommation du bloc thermique, l’autonomie offerte par un groupe électrogène peut varier entre 4 et 12 heures.

groupe electrogene autonomie
L'autonomie d'un groupe électrogène est dépendante de la taille de sont réservoir à carburant

Niveau sonore du groupe électrogène

Le niveau sonore d’un groupe électrogène est un critère à prendre en compte car à l’usage, le bruit généré peut devenir très dérangeant pour les usagers à proximité. Surtout, selon le lieu où vous allez installer votre groupe électrogène, des restrictions existent peut-être et interdisent de dépasser certains niveaux de bruit.

  • Les groupes électrogènes insonorisés ont un niveau sonore compris entre 85 et 90 dB.
  • Les groupes électrogènes classiques ont un volume sonore qui peut dépasser 100 dB.

Le niveau sonore d’un groupe électrogène peut être réduit grâce à un capotage insonorisant. On retrouve ces équipements dans le monde professionnel, notamment pour respecter les exigences imposées par la phase 2 de la directive européenne 2000/14/CE en vigueur depuis le 3 janvier 2006.

À défaut, et même si le groupe électrogène que vous avez sélectionné est déjà insonorisé, nous vous recommandons d’utiliser un casque anti-bruit. Cet équipement de protection vous protégera de manière durable et vous évitera d’avoir mal à la tête après une exposition prolongée.

groupe electrogene insonorise
Les groupes électrogènes insonorisés vous donneront les meilleurs résultats en terme de niveau sonore développé. Insonorisé ou non, nous vous conseillons l'utilisation d'un casque anti-bruit

Qualité du groupe électrogène

Pour avoir un groupe électrogène de qualité, nous vous recommandons de choisir un modèle qui est conforme à la norme NF ISO 8528. Il s’agit d’un ensemble de 13 normes relatives aux groupes électrogènes à courant alternatif entraînés par moteurs alternatifs à combustion interne. Elles s’intéressent en particulier à la question des vibrations et de la sécurité en fonctionnement.

qualite groupe electrogene
La norme NF ISO 8528 vous assure de la qualité de production et d'utilisation de votre groupe électrogène

Options de sécurité et de confort

Un groupe électrogène peut être doté d’options de sécurité et de confort qui simplifie son usage. Vous pouvez par exemple choisir un modèle qui embarque un contrôle de température d’huile moteur. Cette sécurité basique permet de couper le moteur lors d’une surchauffe. Il existe également une sécurité en ce qui concerne la délivrance du courant électrique. En cas de surtensions ou d’anomalies sur le réseau, un disjoncteur peut protéger l’ensemble.

Ces sécurités ne sont pas à négliger. Elles permettent de prolonger la durée de vie de votre groupe électrogène et d’éviter toute casse. 

C’est aussi pour les utilisateurs qui manipulent le groupe électrogène que ces éléments de sécurité sont importants.

option securite groupe electrogene
Ne négligez pas les options de sécurité et de confort pour votre groupe électrogène.

Prix d’un groupe électrogène

Les prix des groupes électrogènes démarrent aux alentours de 200 €. En dessous de ce prix, vous pourrez trouver des modèles d’entrée de gamme avec une puissance réduite.

Pour 250 € ou plus, vous trouverez des groupes électrogènes avec une puissance oscillant entre 1 800 et 3 000 W. Il s’agit de modèles mobiles ou fixes (marques Mecafer ou Campeon).

À partir de 500 €, on trouve des groupes électrogènes dotés d’un système Inverter, avec des niveaux de puissance bien plus élevés. Les modèles de groupes électrogènes professionnels débutent à partir de 700 €. Dans cette gamme de prix, on retrouve des modèles mobiles et notamment des modèles remorquables (chez Einhell, Zipper ou encore Briggs & Stratton).

Dans le haut de gamme, avec des budgets qui dépassent 1 000 € et qui peuvent même atteindre 2 000 €, on retrouve des groupes électrogènes très puissants (6 500 W ou plus).

Modèle
Aperçu
Prix
Détails

Moteur quatre temps et autonomie de 10h30

Voir le produit
631,42 € TTC 526,18 € HT

Châssis robuste et compact avec bandeaux antichoc

Voir le produit
811,63 € TTC 676,36 € HT

Compact, léger et silencieux

Voir le produit
1 946,26 € TTC 1 621,88 € HT

Moteur professionnel KOHLER refroidi par air

Voir le produit

Utilisation d’un groupe électrogène : comment procéder ?

Pour utiliser un groupe électrogène, il suffit de le démarrer comme une tondeuse. Une commande avec un lanceur manuel permet de démarrer le tout. Ensuite, il peut être nécessaire de gérer le starter. Dans un premier temps, le moteur va tourner au ralenti avant qu’il ne soit à bonne température pour pouvoir disposer d’un régime stable et être utilisé. C’est alors que vous pourrez raccorder les appareils électriques au groupe électrogène.

Lorsque vous utilisez votre groupe électrogène, ne négligez pas l’emplacement dédié à ce dernier. Il ne faut pas le positionner de manière aléatoire et sans vous assurer au préalable qu’il s’agit d’une zone sécurisée. La meilleure solution est d’installer votre groupe électrogène sur un support stable, sec, et propre. 

De plus, votre groupe électrogène doit être protégé des éventuels déplacements de véhicules et de personnes à proximité.

  • Identifiez une zone dédiée avant d’acheter votre groupe électrogène dans laquelle vous viendrez le positionner.
  • Pour une utilisation avec d’autres personnes, notamment lors d’un événement, signalez la présence d’un groupe électrogène. Cela peut être fait à l’aide d’une signalétique adaptée par exemple.
  • Ne positionnez pas les câbles et autres raccords du groupe électrogène dans un endroit passant. Les piétons risquent de se prendre les pieds et les véhicules peuvent les endommager.

Il est important de vérifier régulièrement l'état des câbles et de tous les éléments qui composent le groupe électrogène. Un simple contrôle visuel peut suffire pour détecter une anomalie. Réparez immédiatement tout défaut et procédez à une réparation ou un remplacement si nécessaire.

Entretien d’un groupe électrogène : comment garantir sa durabilité ?

Chaque groupe électrogène possède des préconisations d’entretien. Il vous suffit de vous reporter au manuel du constructeur pour connaître les périodes d’entretien recommandées.

  • Changez régulièrement fluides et filtres pour que le moteur thermique fonctionne de manière optimale (il est recommandé de changer huile, filtre et bougies toutes les 100 heures d'utilisation). 
  • Graissez lorsqu'il le faut les paliers et pièces mobiles. 
  • Mesurez si vous le pouvez la tension de sortie.

Ces opérations de maintenance préventive alliées à une surveillance régulière de votre groupe électrogène en fonctionnement assureront une durée de vie maximale.

Des questions sur le groupe électrogène ? Nos experts vous répondent !

Comment calculer la puissance d’un groupe électrogène ?

La puissance d'un groupe électrogène s'exprime en VA (voltampère), kVA (kilovoltampère) ou MVA (mégavoltampère). 

Pour déterminer le bon groupe électrogène à acheter, vous devez définir la puissance nécessaire au générateur pour pouvoir alimenter les différents équipements raccordés au réseau.

La puissance d’un groupe électrogène dépend de sa puissance apparente et de son facteur de puissance (souvent aux alentours de 0.8) : P = S x cos(φ).

Vous pouvez passer d'une puissance en kVA à une puissance en kW en enlevant 20% ou, par souci de simplification, partir du principe que 1 kVA est équivalent à 1 kW.

Comment brancher un groupe électrogène ?

Commencez par couper l’alimentation générale.

Installez un inverseur de source et raccordez au générateur via l’entrée « alimentation secondaire » du dispositif. L’inverseur assure la diffusion d’électricité à la demande ou le basculement à la source secondaire d’énergie en cas de défaillance de la source principale.

Enfin, il ne vous reste plus qu’à brancher une prise électrique d’entrée à l’appareil pour démarrer la distribution du courant vers votre installation.

Mon groupe électrogène ne démarre pas, que faire ?

Si votre groupe électrogène ne démarre pas, plusieurs raisons peuvent expliquer ce problème. 

Tout d’abord, commencez par vérifier que l’appareil est bien démarré avec son interrupteur sur la position ON. 

Pensez aussi à vérifier si le niveau d'huile est bon. 

Pour plus de sécurité, un groupe électrogène est doté d’un robinet de carburant. Celui-ci peut être en position fermée. Cela peut expliquer que le moteur ne démarre pas car il n’est pas alimenté.

Enfin, regardez également la position du disjoncteur de débit de l’alternateur. Il doit être sur la position OFF. 

Si le groupe électrogène ne démarre pas, cela peut également être lié à un problème électrique. Le fusible peut être endommagé ou une sécurité peut empêcher le débit de courant si votre groupe est raccordé à une prise de terre.

Comment insonoriser un groupe électrogène ?

Afin de réduire les nuisances sonores d’un groupe électrogène, vous pouvez vous équiper avec un caisson insonorisé ou un capot pour le moteur. Cette solution permet d’encapsuler le groupe électrogène dans un système antibruit qui limite les émissions sonores. Les caissons insonorisés sont dotés d’une isolation phonique qui doit toutefois laisser entrer suffisamment d’air pour le refroidissement du moteur. Il faut également prévoir une bonne sortie pour les gaz d’échappement.

La meilleure solution consiste à acheter un groupe électrogène doté de série d’un système d’insonorisation.

Synthèse du guide Comment choisir un groupe électrogène ?

Pour une utilisation intensive comme pour des besoins ponctuels, pour apporter de l’énergie à la demande ou pour servir de sécurité, le groupe électrogène doit être sélectionné selon des critères précis. Son fonctionnement est simple : un moteur thermique à essence ou au diesel permet de générer un courant électrique ensuite distribué à vos appareils qui en ont besoin. 

Mais attention. Cette simplicité apparente cache en réalité une véritable technicité. 

Il faut sélectionner un modèle qui dispose d’un bon système de régulation de tension en fonction de la charge appliquée au groupe électrogène. Avec condensateur, Inverter ou AVR, le groupe électrogène doit distribuer sa puissance de manière précise en évitant les variations intempestives. 

Prenez le temps de bien définir votre besoin et notamment d’identifier la puissance que doit délivrer votre groupe électrogène. Que vous l’installiez à domicile ou pour des travaux sur un chantier, pensez à toujours bien dimensionner le groupe électrogène selon votre besoin et même prévoir une marge. Vous aurez alors un appareil qui vous accompagnera dans votre besoin actuel et pourra aussi s’adapter à une utilisation future.

Alors, prêt à choisir le groupe électrogène qui vous correspond ?

Notre gamme de groupe électrogène