Quel type de tête thermostatique choisir ? Comment l’installer sur un radiateur ?

tete thermostatique radiateur

Manuelles, électroniques, programmables ou connectées, les têtes thermostatiques vous permettent de réguler automatiquement la température de vos différentes pièces, en association avec votre thermostat d’ambiance, même en votre absence ! Faciles à installer sur vos radiateurs, ces robinets thermostatiques, dont les fonctionnalités varient selon le modèle, vous assurent un plus grand confort au quotidien et des factures d’énergies beaucoup plus légères. À condition de respecter certaines précautions ! On vous explique tout ce qu’il faut savoir à leur sujet.

Notre gamme de têtes thermostatiques

Qu’est-ce qu’une tête thermostatique ?

La tête thermostatique, composant du robinet thermostatique parfois nommé vanne thermostatique, est un dispositif de contrôle de la température. Installé directement sur le radiateur, cet accessoire vous permet de moduler précisément la température de votre pièce pour garantir le maximum de confort aux occupants de votre logement, tout en réalisant au passage de belles économies d’énergie. 

Il existe plusieurs types de têtes thermostatiques, dont le choix dépend principalement du système de chauffage utilisé dans votre habitation, mais aussi de vos habitudes : tête thermostatique mécanique, électronique ou connectée.

Les têtes thermostatiques sont compatibles avec tous les types de radiateurs à eau, que ces derniers soient alimentés par une chaudière au gaz, au fioul ou au bois, ou même par une pompe à chaleur.

Tête thermostatique : comment ça marche ?

Intégrée au système de chauffage, la tête thermostatique se positionne sur le radiateur, au niveau de l’entrée d’eau chaude.

Une tête thermostatique se compose des éléments suivants :

  • Une vanne, chargée de réguler le débit d’eau.
  • Une poignée ou un volant (uniquement pour les têtes mécaniques).
  • Une sonde ou un bulbe, intégré ou externe.
anatomie tete thermostatique radiateur
Anatomie d'une tête thermostatique de radiateur

Le mode de fonctionnement de la tête thermostatique est le suivant :

  • La sonde du robinet contient un fluide incompressible qui se dilate ou se contracte en fonction des variations de la température ambiante.
  • Si la température est plus élevée que la température paramétrée sur la tête thermostatique, le débit d’eau chaude acheminé dans le radiateur va se réduire, grâce à l’action de la vanne.
  • Inversement, si la température est trop basse, le débit d’eau chaude sera plus important, ce qui va réchauffer le radiateur et permettre de gagner quelques degrés dans la pièce.
schema fonctionnement tete thermostatique
Schéma du fonctionnement d'une tête thermostatique

Pour définir la température souhaitée, il suffit de sélectionner la position correspondante sur la vanne, indiquée par des numéros notés de 0 à 5. Sur la plupart des modèles mécaniques, la position 0 correspond à la température la plus faible et la position 5 à la température la plus élevée. En mode hors gel, le radiateur garantit une température minimale pour éviter tout risque de gel à l’intérieur de l’habitation, notamment si les occupants doivent s’absenter pendant une période plus ou moins longue.

À chaque position de la poignée correspond une température de référence approximative qui facilite l’ajustement de la température en fonction du type de pièce dans laquelle est installé le radiateur. En effet, la température d’une chambre (environ 16°C) n’est pas la même que celle d’une cuisine (19°C) ou celle d’une salle de bains (17/22°C).

scheme temperature piece maison
Une température idéale différente pour chaque pièce de la maison

Les températures de référence

Pour information, les chiffres présents sur la poignée correspondent approximativement aux températures suivantes :

  • Position * (mode hors gel/absence) : environ 6°C
  • Position 0 : environ 12°C
  • Position 1 : environ 15°C
  • Position 2 : environ 17°C
  • Position 3 : environ 19°C
  • Position 4 : environ 22 °C
  • Position 5 : température maximale

Données à titre purement indicatif, ces températures dépendent en réalité de nombreux paramètres : type de robinet thermostatique, taille et efficacité du radiateur, qualité de l’isolation de la pièce…

echelle posistion tete thermostatique
Chaque tête thermostatique est différente mais l'écart de température entre chaque positions est en moyenne de 4°C

Les avantages d’une tête thermostatique

Pourquoi installer des têtes thermostatiques sur vos radiateurs ? Mécaniques, électroniques ou connectés, ces dispositifs offrent de multiples avantages que nous avons rassemblés ci-dessous :

picto cout abordable

Un coût abordable : disponibles à partir d’une dizaine d’euros pour les modèles les plus simples, les têtes thermostatiques sont des dispositifs très abordables qui seront rapidement rentabilisés grâce aux économies qu’ils vous permettront de réaliser sur vos factures de chauffage.

picto economie energie

Des économies d’énergie : la tête thermostatique vous permet de contrôler très précisément la température dans les différents espaces de votre logement de façon indépendante, vous permettant ainsi de réaliser de belles économies d’énergie : entre 3 % à 5 % par rapport à des robinets classiques, et jusqu’à 30 % si le logement est bien isolé et que tous les radiateurs sont équipés de têtes électroniques programmables.

picto confort

Un plus grand confort : chaque occupant peut profiter d’une température adaptée à ses besoins et à la pièce dans laquelle il se trouve, même lorsque la température extérieure connaît de fortes fluctuations.

picto simplicite utilisation

Une simplicité d’installation : il suffit de quelques minutes pour installer une tête thermostatique. Par ailleurs, hors cas spécifiques, ce type d’installation ne nécessite pas de compétences techniques particulières et ne requiert donc pas le recours systématique à un professionnel.

marques robinet thermostatique

De nombreuses références : déclinés en de nombreux modèles différents, les robinets thermostatiques peuvent s’adapter à toutes les configurations et tous les besoins, même si votre radiateur est difficilement accessible.

Quelle tête thermostatique choisir ?

On retrouve trois grandes familles de robinets thermostatiques : les têtes mécaniques, les têtes électroniques et les têtes connectées. Embarquant des technologies différentes, elles se distinguent aussi par leur mode de fonctionnement et leurs fonctionnalités.

Tête thermostatique mécanique

tete thermostatique mecanique

La tête thermostatique mécanique est le modèle le plus communément rencontré au sein des foyers. Très simple d’utilisation, ce type de robinet est doté d’une poignée présentant une graduation notée de 0 à 5 et d’un mode hors gel.

Sur la tête thermostatique mécanique, le réglage de la température de référence s’effectue de façon manuelle, en tournant la poignée dans le sens des aiguilles d’une montre. Par conséquent, il n’est pas possible de la programmer afin d’ajuster la température de référence en votre absence, par exemple.

Tête thermostatique électronique

tete thermostatique electronique

Dépourvue de poignée, la tête thermostatique électronique présente un écran digital qui offre plusieurs fonctionnalités très intéressantes.

L’un des principaux avantages de la tête électronique est la possibilité de programmer la température de la pièce en fonction des plages horaires ou des jours de la semaine. Il est ainsi possible de la programmer pour qu’elle se charge de baisser automatiquement la température lorsque vous partez au travail, mais aussi de commander l’augmentation du débit d’eau chaude dans les radiateurs de la pièce à vivre, juste avant votre retour.

Même s’il peut être mis en place dans tout type de logement, ce type de dispositif est particulièrement bien adapté aux habitations spacieuses dotées d’un grand nombre de pièces, où chaque occupant a ses petites habitudes et ses préférences en matière de température. Il est également plus facile à installer, car il peut se positionner dans le sens voulu.

Tête thermostatique connectée

tete thermostatique connectee

À l’image de nombreux autres appareils de la maison, les têtes thermostatiques électroniques sont désormais connectées, permettant ainsi aux occupants de changer la température des pièces de leur habitation à distance, à l’aide d’une application et d’un simple smartphone, une tablette ou un ordinateur connecté à internet.

Par exemple, votre fille vient de vous envoyer un SMS pour vous prévenir qu’un de ses cours est annulé et qu’elle rentrera donc plus tôt de l’école aujourd’hui. Il vous suffit alors de vous saisir de votre smartphone ou de votre tablette pour changer la température de votre salon et de sa chambre afin qu’elle puisse profiter d’une température idéale à son arrivée.

Norme NF EN 215

Quel que soit le modèle de tête thermostatique que vous souhaitez privilégier, assurez-vous de choisir une tête qui respecte la norme NF EN 215. Cette norme vous permet en effet de vous assurer que la tête thermostatique mise en place sur votre radiateur répond aux exigences européennes en vigueur. La présence de la certification européenne CENCER représente également un bon indicateur de la qualité du robinet thermostatique.

None
La norme NF EN 215 vous assure de la qualité d'une tête thermostatique. Ils sont aussi les plus performants en terme d'économie d'énergie

Prix d’une tête thermostatique

Compris entre 10 € et 85 €, le prix d’une tête thermostatique dépend principalement du type de technologie embarquée dans le dispositif, mais aussi des fonctionnalités disponibles. Vous souhaitez installer une tête classique avec sonde intégrée ? Comptez seulement une dizaine d’euros pour acquérir un modèle qui répond à vos attentes ! Vous voulez programmer la température de votre pièce à distance ? Comptez environ 80 € pour une tête électronique programmable sans fil !

Modèle
Aperçu
Prix
Détails
16,90 € TTC 14,08 € HT

Bulbe à soufflet. Système de fixation rapide

Voir le produit
24,50 € TTC 20,42 € HT

Installation en un clic. Bulbe incorporé.

Voir le produit
24,40 € TTC 20,33 € HT

Coque renforcée. Possibilité de bloquage des réglages.

Voir le produit
48,00 € TTC 40,00 € HT

Détection fenêtre ouverte. Jusqu’à 30% d’économie d’énergie

Voir le produit
À partir de 83,48 € TTC 69,57 € HT

Écran intuitif rétro-éclairé et inclinable.

Voir le produit

Changer une tête thermostatique

Un robinet thermostatique se compose d’un corps sur lequel est fixée une tête. Il est ainsi possible de changer une tête thermostatique sans démonter tout le corps, à condition évidemment d’installer une tête compatible avec ce dernier.

Retirer l’ancienne tête

En fonction du type de tête, il existe plusieurs possibilités :

  • Soit la tête est munie d’une poignée qui doit être tournée vers la température maximum pour pouvoir être retirée.
  • Soit il est nécessaire de dévisser au préalable une vis située à l’arrière de la tête pour pouvoir l’enlever.
  • Soit la tête est maintenue sur le corps à l’aide d’une bague métallique. Dans ce cas, il suffit de dévisser la bague en question, en prenant surtout soin de ne pas dévisser le raccord de vanne.
  • Soit la tête est simplement emboîtée sur un élément lui-même installé sur le corps du robinet. Dans ce cas de figure, il vous suffit de tirer la tête dans votre direction, puis de retirer l’élément qui maintenait la tête.

Installer la nouvelle tête

Munissez-vous de la nouvelle tête et positionnez-la sur le corps du robinet. Certaines têtes se vissent, d’autres s'emboîtent ou se serrent en tournant. Référez-vous à la notice d’utilisation pour ne pas faire d’erreur.

Installer une tête thermostatique

Vous souhaitez remplacer votre ancien robinet par une tête thermostatique plus efficace pour gagner en confort et améliorer votre consommation d’énergie ? Nous vous invitons à suivre les étapes suivantes.

Vidanger le radiateur

Au préalable, éteignez votre chaudière, coupez l’arrivée d’eau et vidangez le circuit d’eau du radiateur concerné. Si le radiateur est situé à l’étage ou que vous habitez dans une maison de plain-pied, il n’est pas nécessaire de faire une vidange complète.

Prenez garde à ne pas négliger cette première étape fondamentale ou vous risquez tout simplement l’inondation !

Démonter l’ancien robinet

Tout d’abord, assurez-vous que le radiateur est froid avant de procéder à l’installation de la tête thermostatique.

Placez un seau ou une bassine sous l’ouverture pour récupérer l’eau qui pourrait sortir du tuyau. Puis, démontez le raccord à portée conique en dévissant l’écrou de raccord conique reliant le robinet au radiateur à l’aide d’une clé à molette.

Écartez le tuyau pour pouvoir dévisser et retirer complètement le corps du robinet. N’hésitez pas à dévisser les colliers de fixation murale retenant éventuellement le tuyau. Cela vous permettra de donner un peu plus de jeu et ainsi faciliter la procédure.

Enfin, nettoyez le filetage en retirant les éventuels résidus de filasse grâce à un tournevis. Veillez aussi à retirer la filasse qui aurait pu s’introduire à l’intérieur du raccord.

Étanchéifier la nouvelle installation

Munissez-vous du nouveau raccord fileté, enduisez-le de pâte à joint (ou pâte d’étanchéité) et enroulez de la filasse dans le sens des aiguilles d’une montre sur le filetage. Une fois cela fait, recouvrez entièrement la filasse avec de la pâte à joint en la lissant à l’aide de vos doigts. Il est également possible d’utiliser du ruban téflon pour assurer l’étanchéité du raccord. Pour plus d'information à ce sujet, découvrez notre article de blog : "Réaliser l'étanchéité d'un raccord à visser"

Veillez à ce que le corps du robinet thermostatique corresponde bien à l’ancien modèle. Voici les différents modèles que vous pouvez retrouver :

  • Droit : lorsque votre arrivée d’eau est parallèle au mur ;
  • En équerre : lorsque votre arrivée d’eau sort du mur ;
  • En équerre inversée : lorsque votre arrivée d’eau sort du sol.
corps robinet droit
Corps de robinet thermostatique droit
corps robinet equerre
Corps de robinet thermostatique équerre
corps robinet equerre inversee
Corps de robinet thermostatique équerre inversée

Pose de la tête thermostatique

À l’aide d’une clé, fixez le corps du nouveau robinet entre le radiateur et la canalisation en serrant les deux écrous de chaque côté, en commençant par la partie raccordée au tuyau d’arrivée d’eau. Pour rappel, le filetage mâle doit être vissé au radiateur (écrou libre) et le filetage femelle à l’arrivée d’eau.

Il ne vous reste alors plus qu’à emboîter, puis à clipser la tête en la poussant vers le corps. La procédure, expliquée dans le manuel d’utilisation, peut différer selon le type de tête mis en place.

Veillez à ce que la tête thermostatique soit positionnée à plus de 8 cm du radiateur pour éviter que la chaleur émise par le radiateur ne perturbe la sonde. Certains modèles sont dotés de sondes indépendantes qui permettent de pallier ce problème.

Vérifier le bon fonctionnement du robinet

Il ne vous reste plus qu’à remettre l’installation en service. Commencez par ouvrir le robinet thermostatique au maximum, puis allumez la chaudière. Purgez votre radiateur pour évacuer l’air qui serait éventuellement entré pendant l’installation de la tête thermostatique, sinon vous risquez de perdre en performance énergétique.

Enfin, vérifiez l’étanchéité des raccords. Pour ce faire, placez un peu de farine ou de la poussière sur le bout de votre doigt et passez-le sur les raccords. Si de l’eau est présente, vous pourrez ainsi vous en rendre immédiatement compte.

Entretien d’une tête thermostatique

Pour tirer pleinement avantage de vos têtes thermostatiques et augmenter leur longévité, il est important de les entretenir :

  • Chaque mois, passez un chiffon imbibé d’un peu de vinaigre blanc ou de liquide vaisselle sur la poignée de la vanne ou le boitier de commande.
  • Faites en sorte de ne pas placer la tête face au rayonnement direct du soleil, ce qui pourrait fausser la température. Dans le même ordre d’idée, ne laissez pas pendre de rideau sur vos têtes thermostatiques.
  • Une fois la température idéale déterminée, évitez de tourner le robinet dès que vous avez la sensation qu’il fait un peu trop chaud ou un peu trop froid. Rappelons en effet que le dispositif est justement conçu pour compenser les variations de la température ambiante.
  • Pour augmenter la durée de vie du dispositif, il est conseillé de positionner le robinet à la température la plus élevée lorsque le chauffage est à l’arrêt, afin d’éviter tout blocage de la vanne lors de la réouverture.
  • De temps à autre, actionnez la poignée des têtes installées sur les radiateurs peu ou pas utilisées. En cas de blocage, essayez de démonter le robinet et de le nettoyer avec du vinaigre blanc.
  • Enfin, n’installez pas de robinet thermostatique dans la pièce où se trouve le thermostat d’ambiance. Si vous le faites, veillez à régler la vanne sur la température maximale pour éviter toute perturbation.
entretien tete thermostatique
Un entretien régulier du votre tête thermostatique décuplera sa durée de vie

Synthèse du guide Quel type de tête thermostatique choisir ? Comment l’installer sur un radiateur ?

Relativement abordables, les têtes thermostatiques offrent de nombreux avantages, dont la possibilité de contrôler la température de chaque pièce et chaque espace d’un logement avec une très grande précision.

Si certains modèles doivent être réglés manuellement, à l’aide d’une poignée ou d’un écran digital, d’autres sont entièrement programmables. Des modèles un peu plus onéreux qui permettent toutefois d’adapter la température du radiateur en fonction des moments de la journée ou des jours de la semaine. Enfin, derniers modèles en date à être apparus sur le marché, les têtes thermostatiques connectées peuvent être contrôlées à distance, avec un smartphone ou une tablette. Le choix d’une tête thermostatique dépend donc de votre budget, mais aussi, et surtout de vos besoins.

Bien qu’assez simple, l’installation ou le changement d’une tête thermostatique requiert certaines précautions. Il faut notamment s’assurer que la forme qu’adopte le corps du robinet (droit, en équerre ou en équerre inversé) soit parfaitement adaptée à la position du radiateur par rapport à l’arrivée d’eau.

Enfin, une fois mise en place sur un radiateur, une tête thermostatique nécessite un entretien minimal qui permet de garantir son bon fonctionnement et améliorer sa durée de vie.

Alors, prêt à choisir la tête thermostatique qui vous convient ?

Notre gamme de têtes thermostatiques