Comment choisir une clé à choc ?

None

Déclinée en version pneumatique, électrique ou sans fil, la clé à choc ou déboulonneuse vous aide à serrer et desserrer vos boulons, écrous et vis, même les plus résistants, avec une facilité déconcertante. Fidèle allié des mécaniciens professionnels et amateurs, l’efficacité de cet outil simple d’utilisation repose sur un mécanisme de frappe qui le distingue des visseuses classiques. Comment bien choisir votre clé à choc ? Quels sont les critères qui comptent le plus ? Découvrez notre guide complet sur les clés à choc !

Notre gamme de clé à choc

À quoi sert une clé à choc ?

Également nommée « boulonneuse » ou « déboulonneuse », et plus rarement « visseuse à choc », la clé à choc est un outil très commun qui permet de serrer ou desserrer des boulons, des écrous ou des vis en générant de petits impacts plus ou moins brusques et nombreux. Au lieu de retirer de multiples boulons à l’aide d’une clé, le mécanicien ou le bricoleur passionné peut ainsi déboulonner sans effort ces boulons. De quoi économiser du temps et des efforts pour des tâches autrement plus importantes et moins rébarbatives !

Le grand avantage de la clé à choc : elle peut vous aider à desserrer les écrous oxydés, grippés, rouillés ou endommagés, même les plus difficiles à saisir à l’aide d’une clé normale !

cle choc makita bleu
Plus efficace qu'une clé manuelle, la clé à choc permet de déboulonner rapidement des écrous même grippés

Fonctionnement d’une clé à choc

D’aspect extérieur, la clé à choc ressemble à s’y méprendre à une visseuse tout ce qu’il y a de plus classique. Pour voir la différence, il faut se pencher sur ce qu’elle renferme. Dotée d’un mécanisme de frappe, qui se compose d’un moteur, une enclume, un impacteur et un ressort, la clé à choc permet un serrage d’approche. Autrement dit, si vous devez serrer avec précision un boulon, il vous faudra finaliser l’opération à l’aide d’une clé dynamométrique.

schema anatomie cle choc
Anatomie d'une clé à choc

Le principe de la clé à choc est simple : après avoir stockée de l’énergie par compression du ressort, elle la libère sous la forme d’une succession d’impulsions brusques qui provoquent le mouvement de rotation. Ainsi, la clé à choc ne se contente pas d’exercer un mouvement circulaire, elle martèle littéralement le boulon, venant ainsi à bout des résistances qui pourraient s’opposer à sa rotation.

Les 3 types de clés à choc

Clé à choc électrique (filaire)

cle choc filaire

Reliée au secteur, la clé à choc électrique est le modèle le plus populaire chez les bricoleurs amateurs et les professionnels, notamment en raison de son prix attractif et sa facilité d’utilisation. Seul bémol : la nécessité de disposer d’une prise de courant à proximité pendant vos travaux. De plus, elle est plus lourde et sa puissance est un peu moins élevée que la clé à choc pneumatique.

Clé à choc pneumatique

cle choc pneumatique

Caractérisée par sa puissance, la clé à choc pneumatique est totalement dépendante du compresseur à air, auquel elle se connecte à l’aide d’un flexible. Particulièrement bien adaptée à une utilisation continue et intensive, elle est plus bruyante et plus onéreuse que son homologue électrique. Pour tirer pleinement parti des capacités d’une clé à choc aux performances professionnelles, il convient d’utiliser un compresseur doté d’un niveau de pression et d’un débit d’air adapté.

Clé à choc sans fil

cle choc sans fil batterie

Très pratique, la clé à choc sans fil est alimentée par une batterie. C’est de cette batterie, qui autorise une utilisation nomade, que dépendent la puissance et l’autonomie de la clé à choc. Préférez un modèle équipé d’une batterie lithium-ion (li-ion) qui offre des rechargements plus rapides et est dépourvue d’effet mémoire qui pourrait amoindrir ses performances avec le temps. Moins véloce que la clé à choc électrique filaire, ce modèle est toutefois adapté à la plupart des usages courants.

Choisir une clé à choc : les critères principaux

Avant d’acquérir une clé à choc, il est indispensable de vérifier si le modèle envisagé répond à vos besoins. Pour cela, il s’agit de porter une attention toute particulière aux critères suivants :

Fréquence d’utilisation et usage : le choix d’une clé à choc dépend tout d’abord de l’usage auquel elle se destine (domestique, régulier, professionnel), sa fréquence d’utilisation (ponctuelle, intensive), mais aussi la dureté des matériaux à assembler ou désassembler.

Couple de serrage : exprimé en Newton-mètre (Nm), le couple de serrage représente la force de serrage de l’appareil. D’un modèle à l’autre, la force de serrage d’une clé à choc peut varier de 120 à 1000 Nm. Une force comprise entre 120 et 150 Nm est suffisante dans la plupart des situations, 120 Nm étant adapté au serrage d’un goujon de roue. Seules les opérations les plus exigeantes, comme le serrage de pièces sur des poids lourds, peuvent nécessiter une force maximale.

Couple de décollement : complémentaire au couple de serrage, ce critère correspond à la force maximum de desserrage de la clé à choc. Il est également exprimé en Newton-mètre.

cle choc makita bosch
À différents usages, corresponderont différentes machine en fonction de leur couple de serrage et de décollement

Nombre d’impacts : le nombre d’impacts par minute joue un rôle central dans la rapidité de la clé à choc, mais aussi son efficacité. Plus le nombre d’impacts réalisés par la clé est important, plus le desserrage est facile.

Vitesse de rotation : représenté par le nombre de rotations effectuées chaque seconde, cet élément conditionne le type de travaux qu’il est possible de mener. Concrètement, une clé à choc disposant d’une vitesse peu élevée suffit pour la plupart des opérations courantes. Il est exprimé en tour par minute (tr/min).

Ergonomie et poids : ces deux critères déterminent le confort d’utilisation de la clé à choc. Même si tous les modèles possèdent une prise en main assez proche, la clé pneumatique est globalement moins lourde que son homologue électrique, notamment si on la compare aux modèles à batterie qui sont en contrepartie plus pratiques. Certains matériaux, à l’image du composite ou de l’aluminium, peuvent limiter le poids de l’outil sans trop compromettre son niveau de solidité.

cle choc automobile
Pour éviter de lâcher la clé à choc par inadvertance, il est judicieux d’investir dans un modèle doté d’une poignée au revêtement « Soft Grip ».

Longueur de câble : une clé à choc munie d’un câble long offre une plus grande amplitude de mouvement. Dépourvues de câble, les clés à choc à batterie sont évidemment les plus avantagées sur ce point.

Type de batterie : à l’heure actuelle, la technologie de batterie la plus intéressante reste la batterie lithium-ion (li-ion), en raison de sa recharge rapide, sa haute densité énergétique et l’absence d’effet mémoire. En règle générale, la déboulonneuse sans fil est dotée d’un indicateur qui renseigne sur le niveau de charge de la batterie. Si vous devez utiliser votre outil de façon prolongée, l’acquisition d’une seconde batterie de rechange n’est pas inutile ! Ce critère ne concerne évidemment que les clés à choc électriques sans fil.

cle choc filaire vs batterie
Clé à choc filaire vs clé à choc sur batterie

Prix d’une clé à choc

On trouve des clés à choc à moins de 50 € qui cohabitent avec des modèles qui avoisinent les 1000 €. Leur différence réside dans leur couple maximum, leur cadence de frappe, leur robustesse ou encore leur capacité de vissage. Pour moins de 100 €, il est possible de trouver de très bons modèles de déboulonneuses en mesure de démonter les roues d’une voiture.

Modèle
Aperçu
Prix
Détails
52,80 € TTC 44,00 € HT

Clé à choc pneumatique 1/2"

Pression max : 6 bars

Consommation d’air : 110 l/mn

Vitesse de rotation : 7000 tr/min

Livrée avec 10 douilles (coniques et standards)

Voir le produit
65,03 € TTC 54,19 € HT

Clé à choc électrique filaire

Puissance : 950 W

Couple : 450 Nm

Vitesse de rotation : 2300 tr/min

Revêtement Soft Grip

Livrée avec 4 douilles

Voir le produit
122,46 € TTC 102,05 € HT

Clé à choc pneumatique 1/2"

Couple de serrage : de 140 à 680 Nm

Couple de desserrage : 744 Nm

Vitesse de rotation : 9000 tr/min

Modèle compact et léger

Mécanisme haute

Voir le produit
567,47 € TTC 472,89 € HT

Clé à choc électrique filaire 1/2"

Puissance : 500 W

Couple max : 250 Nm

Vitesse de rotation : 0-1300 tr/min

Boîtier de mécanisme de frappe en métal

Revêtement Soft Grip

Voir le produit
1 299,00 € TTC 1 082,50 € HT

Clé à choc électrique filaire 1”

Puissance : 920 W

Couple max : 1000 Nm

Double poignée

Vitesse de rotation : 0-860 tr/min

Pour gros travaux d’assemblage

Voir le produit

Les accessoires d’une clé à choc

La plupart des clés à choc sont directement livrées avec leurs accessoires, mais ce n’est pas toujours le cas. Voici les principaux accessoires pour gagner en polyvalence et en confort dans le cadre de vos tâches de serrage et desserrage de vis, écrous, boulons et goujons.

douille choc cle choc

Douille à choc : réalisée le plus souvent en acier en chrome-molybdène, la douille à choc est spécialement conçue pour fonctionner avec une clé à choc. Elle est dotée d’une couche d’oxyde noire et d’un trou transversal permettant à une goupille, un anneau de retenue ou une enclume à goupille de blocage de retenir la douille. Comme les douilles classiques, les douilles à choc se déclinent en plusieurs empreintes de vissage (6 pans, 12 pans, hexagonal, Torx®…) et dimensions. La plupart des douilles s’enclenchent sur un carré standard de 1/2", même s’il existe évidemment d’autres filetages (3/4", 1/4", 3/8"…).

douille choc cardan cle choc

Douille à choc cardan : prenant la forme d’une extension articulée, la douille cardan facilite l’accès aux endroits difficiles, notamment s’il est nécessaire de serrer dans un angle.

rallonge douille cle choc

Rallonge pour douille : à l’image du cardan, la rallonge permet de serrer et desserrer les vis, boulons et écrous dans les zones difficiles d’accès.

adaptateur douille cle choc

Adaptateur pour douille : cet accessoire permet de réduire ou d’augmenter la taille du carré pour accroître le nombre de douilles compatibles avec la clé à choc.

batterie rechange cle choc

Batterie de rechange : généralement livrées avec leur propre batterie, les clés à choc électriques sans fil peuvent profiter de batteries plus performantes. L’intérêt : bénéficier d’une autonomie accrue dans le cadre de vos opérations d’assemblage et de désassemblage.

clip ceinture cle choc

Clip ceinture : avec ce petit accessoire à fixer à votre ceinture, qui peut d’ailleurs maintenir d’autres outils, gagnez du temps lors de vos opérations de montage et démontage en gardant les deux mains libres lorsque vous n’utilisez pas votre clé à choc.

Utilisation d’une clé à choc

Bien que puissante, la clé à choc est un outil potentiellement fragile qui doit être manié avec la plus grande des précautions. Tout d’abord, le couple de serrage doit être adapté à vos besoins, au risque d’endommager vos pièces les plus fragiles ou de réaliser des serrages imprécis qui pourraient s’avérer dangereux.

Par ailleurs, il est indispensable d’utiliser exclusivement des douilles à choc, en chrome-molybdène et non pas des douilles classiques en chrome-vanadium, car ces dernières ne sont tout simplement pas conçues pour absorber les chocs provoqués par la déboulonneuse.

Pour des raisons de sécurité, utilisez des gants pour vous prémunir contre toute blessure causée par les vibrations ou la rotation rapide. De plus, l’usage de protections auditives est vivement conseillé. En effet, dans certains cas, le bruit généré par une clé à choc en fonctionnement peut dépasser les 100 décibels.

Pour utiliser une clé à choc pneumatique, il faut disposer d’un compresseur à air, idéalement un modèle bicylindrique étant donné la puissance requise pour ce type d’opération. Pour tirer pleinement avantage de votre clé à choc, vérifiez le niveau de pression et le débit d’air requis. En revanche, une clé à choc électrique s’utilise directement branchée sur le secteur (modèle filaire) ou à l’aide d’une batterie (modèle sans fil).

Vous avez des questions sur la clé à choc ? Nos experts vous répondent !

Quel type de compresseur faut-il pour une clé à choc ?

La clé à choc pneumatique fonctionne à l’aide d’un compresseur à air, mais pas avec n’importe lequel ! En effet, ce type d’outil nécessite une pression et un débit d’air conséquents, et donc un appareil puissant, de type compresseur d’atelier ou compresseur bicylindre. Avant d’investir dans un compresseur, assurez-vous qu’il soit bien dimensionné pour vos outils.

Rappelons qu’il existe également des modèles de clés à choc électriques (filaires ou à batterie), qui ne requièrent pas l’utilisation d’un compresseur à air.

Quelle est la différence entre une visseuse et une clé à choc ?

Même si ces deux outils se ressemblent, elles n’ont pas la même fonction. Destinée à serrer des vis, la visseuse classique est dépourvue de mécanisme de frappe et possède un couple moins élevé que la clé à choc, ce qui la rend inefficace face aux vis et boulons les plus récalcitrants.

Y a-t-il une différence entre une boulonneuse et une clé à choc ?

Non, il s’agit simplement de noms différents qui désignent le même outil, même s’il existe en réalité quelques rares modèles de boulonneuses dépourvues de mécanismes de frappe. La clé à choc est également appelée déboulonneuse ou visseuse à choc.

Vaut-il mieux choisir une clé à choc filaire ou sans-fil ?

Cela dépend grandement de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Une clé à choc filaire est plus performante qu’un modèle sans-fil, mais elle s’avère un peu moins pratique à l’usage. En effet, elle ne vous sera d’aucune utilité si vous ne disposez pas de prise de courant à proximité.

Comment entretenir une clé à choc ?

Minime, l’entretien d’une clé à choc concerne surtout les modèles pneumatiques. Après chaque utilisation, retirez l’embout qui permet de raccorder l’outil au flexible et enlevez les éventuelles poussières et saletés qui ont pris place. Une fois cela fait, replacez l’embout et versez quelques gouttes d’huile dans son orifice. De plus, toutes les 50 heures d’utilisation environ, lubrifiez l’intérieur du moteur en injectant un peu de graisse spéciale dans le trou prévu à cet effet. De cette façon, vous pourrez optimiser la longévité de votre clé à choc, mais aussi sa puissance de sortie.

Synthèse du guide Comment choisir une clé à choc ?

Très utilisée par les mécaniciens, la clé à choc, parfois appelée boulonneuse ou déboulonneuse, facilite le serrage et le desserrage des goujons, boulons, vis et écrous, rapidement et sans effort. Proposée en version pneumatique, qui s’utilise avec un compresseur à air, ou en version électrique (filaire ou sans fil), son mode de fonctionnement repose sur un mécanisme de frappe, constitué d’un moteur, une enclume, un impacteur et un ressort, capable de débloquer les matériaux grippés ou rouillés.

Le choix d’une clé à choc repose sur plusieurs critères principaux : les couples de serrage et de décollement, le nombre d’impacts, la vitesse de rotation, ainsi que le poids et le confort global de l’appareil. Une déboulonneuse dotée d’un poids conséquent peut en effet générer un certain inconfort en cas d’utilisation intensive et prolongée.

Pour ne pas détériorer sa clé à choc ou l’élément à serrer ou desserrer, il est indispensable de choisir un couple de serrage adapté. De plus, même s’il reste minime, l’entretien d’une déboulonneuse garantit à la fois de bonnes performances et une durée de vie digne de ce nom, notamment s’il s’agit d’un modèle pneumatique.

Alors, prêt à choisir la clé à choc qui vous convient ?

Notre gamme de clé à choc