Comment choisir un sèche-serviette ?

seche serviette branchement

Indispensable dans une salle de bain, le sèche-serviette est idéal pour chauffer rapidement la pièce et sécher les serviettes de bain mouillées. Pour choisir un sèche-serviette, plusieurs critères sont à prendre en compte : le mode d’énergie, la puissance, les dimensions, le matériau ou encore les options. Dans ce guide, nous vous indiquons comment bien choisir votre radiateur sèche-serviettes parmi les modèles existants.

Notre gamme de sèche-serviette

Fonctionnement d’un sèche-serviette

Plus qu’un porte-serviettes chauffant, le sèche-serviette est un véritable radiateur, capable de chauffer votre salle de bains toute l’année. En France, lorsqu’ils ont une puissance supérieure à 300 W, les sèche-serviettes doivent répondre à la fois aux normes des radiateurs et des sèche-serviettes. 

Le radiateur sèche-serviette est composé de deux montants verticaux et de tubes horizontaux afin d’installer plusieurs serviettes ou du linge à sécher. C’est un appareil de confort qui prend peu de place, mais dont l’installation est régie par des normes de sécurité strictes. 

seche-serviette electrique vs seche-serviette eau chaude
Sèche-serviette électrique vs sèche-serviette eau chaude

Sèche-serviette électrique, à eau chaude, mixte : quelle différence ?

Entre les sèche-serviettes électriques, à eau chaude et mixtes, lequel choisir pour sa salle de bains ?

seche serviette electrique

Le sèche-serviette électrique se branche directement sur le réseau électrique et fonctionne de façon autonome. Il est souvent en acier ou en aluminium et pèse entre 5 et 15 kg. Il se compose de 2 tubes verticaux et de plusieurs tubes transversaux, ronds ou plats. On trouve plusieurs types de sèche-serviettes électriques : à inertie sèche, à inertie liquide ou à panneau rayonnant.

seche serviette eau chaude

Le sèche-serviette à eau chaude est raccordé au réseau de chauffage central de votre logement et ne nécessite aucune convection électrique. Il est alimenté par la chaudière, par la pompe à chaleur ou par le système de chauffage collectif de votre immeuble. La montée en chaleur se fait grâce à l’eau chaude générée et la température se règle grâce au thermostat intégré.

seche serviette mixte

Le sèche-serviette mixte est un sèche-serviette à eau chaude intégrant une résistance électrique. Il offre ainsi un confort de chauffe total dans la salle de bains. L’hiver, l’eau de la chaudière l’alimente et la résistance électrique prend le relais en demi-saison, pour assurer une bonne température et le chauffage des serviettes toute l’année.

Les 3 types de sèche-serviettes électriques

Les sèche-serviettes à inertie sèche

Les sèche-serviettes à inertie sèche possèdent un élément chauffant solide. Le corps de chauffe peut être en céramique, en stéatite ou en pierre de lave. L’inertie est bonne mais la montée en température est lente. Tous les matériaux restituent bien la chaleur, de manière durable dans la salle de bains.

seche serviette inertie seche
Fonctionnement du sèche-serviette à inertie seche

Les sèche-serviettes à inertie fluide

Le sèche-serviette à inertie fluide comporte un corps de chauffe liquide : les tubes sont parcourus par un fluide caloporteur. Son déplacement se fait par convection, ce qui rend l’appareil silencieux. Le sèche-serviette est chauffé par une résistance électrique. Il offre une montée en température rapide et constante à un prix abordable.

seche serviette inertie fluide
Fonctionnement du sèche-serviette à inertie fluide

Les sèche-serviettes à panneau rayonnant

Le sèche-serviette à panneau rayonnant est équipé d’une plaque qui chauffe et restitue une chaleur douce, comme un radiateur avec des porte-serviettes. La diffusion se fait grâce à une résistance derrière la plaque et la chaleur se propage sur les parois. C’est un sèche-serviette moderne, avec une montée en température rapide.

seche serviette panneau rayonnant
Fonctionnement du sèche-serviette à panneau rayonnant

Quel sèche-serviette électrique choisir ?

Puissance du sèche-serviette

La première chose à considérer lors de l’achat d’un sèche-serviette, c’est la puissance dont vous avez besoin pour chauffer votre salle de bains. Il existe des sèche-serviettes à 500 W comme à 1500 W

puissance seche serviette surface chauffer
Puissance du sèche-serviette nécessaire en fonction de la surface à chauffer

Si vous possédez une grande salle de bains, n’hésitez pas à l’équiper d’un second sèche-serviette électrique ou d’un appareil de chauffage indépendant.

Dimensions du sèche-serviette

Bien choisir les dimensions de son sèche-serviette est primordial. Votre choix va surtout dépendre de la taille de votre salle de bains et de l’espace dont vous disposez. 

En général, un sèche-serviette possède une largeur d’environ 50 cm, une hauteur de 130 à 170 cm et une profondeur de 9 à 17 cm. 

Chez Bricozor, nous vous proposons tous types de dimensions de sèche-serviette, y compris des radiateurs sèche-serviettes de petite taille. Nous préconisons des sèche-serviettes “gain de place” afin de répondre à vos contraintes d’aménagement.

None
Les dimensions de référence pour un sèche-serviette

Matériau du sèche-serviette

Les sèche-serviettes sont élaborés dans plusieurs matériaux. Les plus utilisés sont l’acier, l’aluminium, l’inox et la fonte.

seche serviette acier

L’acier est le matériau parfait pour les petits budgets. Il est souvent constitué de tubes ronds ou plats et peint en blanc, mais on trouve aussi des modèles colorés.

seche serviette aluminium

L’aluminium offre une montée en température plus rapide que l’acier, il est donc plus cher. C’est un matériau durable, proposé en plusieurs coloris.

None

L’inox est utilisé pour les sèche-serviettes haut-de-gamme, avec un grand nombre de design et une excellente chauffe.

seche serviette fonte

La fonte équipe les sèche-serviettes à eau. C’est un matériau durable mais avec une montée en température lente.

Design du sèche-serviette

On trouve des sèche-serviettes aux design et aux formes variés. Outre l’esthétique, cela peut agir sur la diffusion de la chaleur.

Concernant le design des tubes, on trouve 5 modèles différents : 

  • le tube rond, classique et indémodable ;
  • le tube plat, avec une surface de chauffe élargie ;
  • le tube amande, plat et légèrement arrondi vers l’avant ;
  • le rectangle, sans tubes mais avec de larges formes pleines ;
  • le carré, utilisé pour les sèche-serviettes gain de place.

On dénombre également des formes différentes :

seche serviette echelle

Le sèche-serviette échelle : un modèle ancien parfait pour les salles de bains familiales. Il possède souvent des tubes ronds ou plats et se fixe au mur. C’est le sèche-serviette le plus répandu.

seche serviette facade lisse

Le sèche-serviette à façade lisse : ce modèle est équipé d’une ou deux barres porte-serviettes ou d’ouvertures accueillant les serviettes, avec un design contemporain.

seche serviette asymetrique

le sèche-serviette asymétrique : il est ouvert sur un côté pour faciliter la pose des serviettes. Il peut également être pivotant, pour les petites salles de bains.

Normes et labels de qualité

L’installation d’un sèche-serviette électrique est soumise à des normes strictes. 

La salle de bains se divise en 4 volumes : seuls les volumes 2 et 3 peuvent accueillir le sèche-serviette. Un appareil de classe II peut être positionné dans le volume 2, à moins de 60 cm de la baignoire ou de la douche, mais l’appareil de classe I doit se situer à plus de 60 cm.

certification nf

La certification NF atteste la qualité, la fiabilité et la performance des sèche-serviettes selon les normes françaises de sécurité. Elle est délivrée par l’AFNOR.

label promotelec

Le label Promotelec est uniquement délivré aux appareils certifiés NF Électricité. Il garantit le bien-être, la sécurité et la maîtrise de la consommation énergétique. Les sèche-serviettes bénéficiant de ce label sont compatibles avec le tarif Tempo EDF.

Prix d’un sèche-serviette

Le prix d’un sèche-serviette varie selon sa fonction, sa puissance et ses options. On trouve des radiateurs sèche-serviettes pour tous types de budgets, de 50€ à près de 1000€ sur Bricozor.

Modèle
Aperçu
Prix
Détails
À partir de 64,87 € TTC 54,06 € HT

Prix attractif

Design élégant et discret

Chauffage mixte en option

Voir le produit
118,34 € TTC 98,62 € HT

Barres chauffantes rétractables

Détecteur de présence

Détection fenêtre ouverte

Touches sensitives

Voir le produit
À partir de 210,12 € TTC 175,10 € HT

Facilité de préhension des serviettes

Design moderne

Possibilité d'intégrer une résistance électrique

Voir le produit
227,64 € TTC 189,70 € HT

Radiateur chaleur douce à fluide caloporteur

Thermostat électronique

Sèche-serviette et étendoir à linge

Voir le produit
295,00 € TTC 245,83 € HT

Consommation maîtrisée

Design moderne et épuré

Thermostat de réglage de la température

Voir le produit

Les options de confort d’un sèche-serviette

Certains sèche-serviettes sont équipés de plusieurs options afin de répondre à tous vos besoins de confort et de chauffage.

Le sèche-serviette soufflant

seche serviette soufflant

Le sèche-serviette soufflant permet de bénéficier d'une montée en température rapide de l’air ambiant, de l’ordre de 3 à 4°C en quelques minutes seulement. Il offre un confort de chauffe optimal en diffusant la chaleur de façon homogène, comme un véritable radiateur !

Le sèche-serviette avec thermostat

seche serviette thermostat

Le sèche-serviette avec thermostat offre la possibilité de régler la température du sèche-serviette afin de décider de la température exacte de votre salle de bains et réaliser des économies d’énergie. Quand la pièce est inoccupée, utilisez le mode économique pour conserver une température stable.

Le sèche-serviette programmable (programmateur)

programmateur seche serviette

Le sèche-serviette programmable permet d’optimiser la température de votre salle de bains tout en réduisant votre consommation d’énergie en votre absence. Avec le programmateur, vous pouvez définir des plages de chauffage pour anticiper les passages à la douche de la famille et gérer l’arrêt automatique du sèche-serviette.

Le sèche-serviette pivotant

seche serviette pivotant

Le sèche-serviette pivotant est parfait pour les petites salles de bains : le panneau de lames de chauffe pivote sur l’un de ses côtés et s’ouvre pour que vous puissiez étendre facilement vos serviettes. Sa capacité de séchage est donc plus grande qu’un sèche-serviette classique.

Le sèche serviette à panneau rabattable

seche serviette panneau rabattable

Le sèche-serviette à panneau rabattable comporte un panneau de lames de chauffe qui se rabat pour suspendre davantage de serviettes ou du linge à sécher. Il ressemble à un étendoir à linge.

Installation d’un sèche-serviette électrique

Où installer son sèche-serviette ?

Vous ne pouvez pas installer votre sèche-serviette électrique n’importe où : il faut respecter les normes de sécurité en vigueur afin de limiter les risques d’accidents. L’emplacement de votre sèche-serviette doit respecter les volumes de protection dans la salle de bains, définis dans la norme NFC 15-100

Les appareils de classe II peuvent être installés dans le volume 2 de la salle de bains (espace de 60 cm autour de la baignoire et de la douche) si le boîtier d’alimentation est positionné en dehors de cet espace. 

Les appareils de classe I ne peuvent être installés qu’en volume 3, c’est-à-dire à une distance d’au moins 60 cm de la douche ou de la baignoire.

Le sèche-serviette doit être installé à plus de 20 cm du sol, à plus de 15 cm du plafond et à plus de 15 cm de l’angle du mur.

installation emplacement seche serviette
Où installer son sèche-serviette ? Les règles à respecter

Comment installer son sèche-serviette ?

  • Définissez l’emplacement de votre sèche-serviette selon les normes de sécurité.
    1. Basez-vous sur les cotes pour repérer les points de perçage et marquez-les sur le mur à l’aide d’un niveau à bulle.
    2. Percez le mur et insérez des chevilles adaptées aux supports, puis vissez l’embase des supports. 
    3. Le système de fixation varie d’un modèle à l’autre, suivez votre notice pour installer les supports.
    4. Réalisez le branchement électrique du sèche-serviette, comme expliqué ci-dessous.
    5. Installez votre sèche-serviette sur ses supports en vous référant à votre notice.
    6. Remettez l’installation sous tension et testez votre appareil.

    Branchement d’un sèche-serviette

    Voici comment se déroule le branchement d’un radiateur sèche-serviette

    1. Coupez l’alimentation au disjoncteur général.
    2. Ôtez la plaque de finition de la boîte de connexion avec un tournevis plat.
    3. Démontez la sortie de câble et la patte de maintien, puis sortez les fils électriques. 
    4. Vérifiez l’absence de courant avec un tournevis testeur de tension.
    5. Les fils électriques d’un sèche-serviette étant souples, nous vous conseillons d’utiliser des bornes automatiques à levier pour insérer plus facilement vos fils. 
    6. Les sèche-serviettes de classe II sont protégés, vous n’avez pas besoin de les raccorder à la terre. Si votre installation électrique comporte un fil de terre, isolez-le avec du ruban d’isolation électrique. Les sèche-serviettes de classe I doivent en revanche être branchés à la terre. 
    7. Passez le câble d’alimentation du sèche-serviette à travers la plaque de finition et la patte de maintien de câble. Ouvrez les bornes à levier et connectez les fils électriques en respectant les codes couleurs. Ne laissez aucun fil à nu : si vous n’avez pas de fil pilote dans votre installation électrique, isolez le fil pilote du sèche-serviette.
    8. Vérifiez l’insertion des fils en tirant légèrement dessus, puis placez-les dans la boîte d’encastrement. Insérez la patte de maintien et vissez-la. Clipsez la sortie de câble et la plaque de finition.

    Des questions sur le sèche-serviette électrique ? Nos experts vous répondent !

    Un sèche-serviette se suffit-il à lui-même pour chauffer une pièce ?

    Oui, un sèche-serviette est parfaitement capable de chauffer une salle de bains, s’il est suffisamment puissant. Une température de 18°C est suffisante en journée pour éviter l’humidité dans la salle de bains.

    Quel réglage effectuer pour son sèche-serviette lors de la mise en route ?

    Lors de la mise en route, le sèche-serviette est généralement réglé sur 21°C. N’hésitez pas à changer votre mode de chauffage selon votre utilisation en vous référant à sa notice. Si votre modèle possède un programmateur, vous pouvez définir des plages de chauffe et d’arrêt pour limiter votre consommation énergétique.

    Mon sèche-serviette est en panne, que faire ?

    Dans un premier temps, assurez-vous que la panne concerne bien votre sèche-serviette et pas votre installation électrique. Ensuite, vérifiez la résistance électrique et le thermostat. Ce sont les deux principaux éléments qui peuvent causer une panne. Contrôlez la résistance de votre thermostat avec un ohmmètre

    Si vous ne remarquez aucune anomalie ou n’êtes pas suffisamment à l’aise avec les appareils électriques, faites appel à un électricien pour qu’il constate la panne et répare votre sèche-serviette.

    Peut-on brancher un sèche-serviette sur une prise normale ?

    Il est interdit de brancher un sèche-serviette sur une prise normale. Il doit être directement relié au réseau électrique principal, via une boîte de connexion murale. Celle-ci doit être située à minimum 25 cm du sol.

    Existe-t-il des sèche-serviettes de petite taille ?

    Oui, on trouve des sèche-serviettes de toutes tailles, y compris pour les petites salles de bains. Nous vous recommandons de choisir un sèche-serviette “gain de place” comme le sèche-serviette programmable Tod de la marque Haverland. Avec une largeur de 59,5 cm seulement, il s’adapte parfaitement aux petites salles de bains. Faites néanmoins attention à choisir un emplacement sécurisé, suffisamment éloigné de votre baignoire ou de votre douche.

    Quelle est la consommation d’un sèche-serviette ?

    La consommation d’un sèche-serviette pèse peu sur votre facture énergétique. Sa puissance varie entre 500 et 1500 watts et sa consommation peut aller de 0,6 à 0,10 kWh. Pour une utilisation de 2 heures par jour, on estime donc la consommation d’un radiateur sèche-serviette à 530 kWh par an.

    Synthèse du guide Comment choisir un sèche-serviette ?

    Le sèche-serviette qui équipera votre salle de bains doit vous fournir une chaleur constante et durable. Il faut donc qu’il soit suffisamment puissant par rapport à la taille de votre salle de bains, si c’est le seul système de chauffage que vous possédez dans la pièce.

    Vous possédez une chaudière ? Un sèche-serviette mixte sera idéal, sinon un sèche-serviette électrique vous offrira une montée en température rapide et un grand confort thermique. Parmi les sèche-serviettes électriques, on trouve les sèche-serviettes à inertie sèche, à inertie fluide et à panneau rayonnant. A vous de choisir le modèle qui répond le mieux à vos besoins de chauffage. 

    Pour davantage de confort, pensez aux différentes options de sèche-serviette : système de soufflerie, thermostat, programmateur, pivot ou panneau rabattable pour étendre du linge.

    Alors, quel sèche-serviette vous faut-il ?

    Notre gamme de sèche-serviette