Choisir et installer un poêle à bois ou granulés

poele à bois central

Les poêles à bois (poêles à bûches, à granulés, de masse, hydrauliques à bûches et hydrauliques à granulés) séduisent toujours plus de Français. Ainsi, il se vend chaque année plus de 250 000 poêles. Le marché des appareils de chauffage au bois domestique est d’ailleurs constitué en majorité (75%) de poêles, preuve que ces appareils ont trouvé leur place au sein de nombreux foyers. Comment faire votre choix entre poêle à bois ou poêle à granulés ?

Retrouvez tous nous Poêles

Poêle à bois ou granulés : lequel choisir ?

Il existe deux grandes catégories de poêles, à savoir le poêle à bois avec des bûches et le poêle à granulés de bois (pellets), dans lequel on place de la sciure de bois recompactée, qui se présente sous forme de granules.

Souvent, le poêle à bois est retenu par les clients qui recherchent un appareil esthétique et économique. Le bois est le combustible le moins cher et avec un foyer ouvert, un poêle à bois permet une belle vision du feu. C'est souvent cet élément qui plaît beaucoup avec le poêle à bûches. Ce dernier est le plus souvent utilisé en chauffage d'appoint car il faut l'alimenter régulièrement. Il est possible de contourner cette limite, et notamment de maintenir votre logement en température toute la nuit avec un poêle à bois à accumulation ou inertie.

Le poêle à granulés est idéal si vous cherchez une source de chauffage principale qui se rapproche d'une chaudière ou d'un chauffage central. Les poêles à granulés sont équipés d’une réserve qui va vous permettre d'avoir plusieurs jours d'autonomie - généralement entre deux et quatre jours selon la contenance de la réserve - et même vous permettre de programmer des plages horaires de fonctionnement. Une solution très pratique pour gagner en autonomie et limiter votre intervention. En revanche la flamme est plus vive et concentrée qu'avec un poêle à bûches. Autre limite, ces appareils sont parfois bruyants. Un appareil à convection naturelle sans soufflerie sera alors nécessaire.

Il existe des poêles mixtes qui associent les deux technologies. Vous pouvez y placer des bûches, et les granulés prendront le relais lorsque le bois à brûler manquera.

schéma poêle à bois et à granules
Deux types de Poêles, deux fonctionnements

Les 5 types de poêle

Poêle à buches

poele à bois classique

Le poêle à bois à bûches est le modèle classique, à utiliser obligatoirement avec des bûches de bois, et non des granulés. Il nécessite du bois sec pour fonctionner. Selon le modèle, il dispose d’un rendement qui peut varier entre 70 et 85 %. Solution de chauffage unique ou en complément, le chauffage avec un poêle s’avère économique, le bois étant un combustible très peu coûteux. L’avantage de ce modèle est de proposer un chauffage agréable et en toutes circonstances, même en cas de coupure de courant. Du côté des prix, il est possible de trouver des modèles dès 500 €, mais avec une puissance limitée. Pour un appareil de milieu de gamme, comptez plutôt un budget qui oscille entre 1 200 et 2 200 €. Certains modèles haut-de-gamme peuvent atteindre voire dépasser les 3 000 € hors pose.

Poêle turbo

poele à bois turbo

Un poêle turbo est un poêle à bûches de forme cylindrique, et sur lequel le chargement des bûches s’effectue - en règle générale - de manière verticale. Cette solution de chauffage permet d’apporter une chaleur douce et homogène à l’intérieur d’une pièce. Grâce à deux entrées d’air et à un tube de tirage, ce type de poêle possède une alimentation en air très importante, ce qui optimise la combustion dans le foyer. Lorsque l’on passe en position turbo, en ouvrant la seconde entrée d’air, l’apport est maximal et le rendement est total.

Poêle à double combustion

poele double combustion

Les poêles à double combustion, également appelés poêle postcombustion, vont jusqu’à brûler les gaz issus de la combustion grâce à l’apport d’une seconde arrivée d’air. Cette technologie limite l’émission de particules toxiques, et vient renforcer le rendement global du poêle. Il s’agit ainsi des modèles les plus économiques mais également les plus écologiques. Les plus chers également ? Oui, leur prix est élevé mais jetez-y un œil tout de même, l’un d’entre eux est peut-être dans votre budget.

Poêle à convection

poele à convection

Un poêle à convection fonctionne avec une entrée d’air au niveau de la partie basse. L’air froid s’invite dans la chambre de combustion puis est diffusé dans la pièce. Il s’agit d’une solution qui permet une bonne montée en température de l’air ambiant mais la température délivrée en fin de combustion est plus faible qu’avec un modèle de poêle rayonnant.

Poêle à air pulsé

poele à air pulsé

Un poêle à air pulsé, également appelé poêle à convection forcée, intègre-lui un ventilateur pour accélérer le déplacement de la chaleur dans la pièce. La chaleur est diffusée de manière homogène et rapide.

Choisir son poêle à bois ou granulés

Le besoin

Je veux un poêle à bois pour chauffer ma maison

Si vous souhaitez utiliser votre poêle comme chauffage principal, il est recommandé de vous tourner vers un modèle à granulés de bois à air pulsé. De nombreux modèles de poêles à bûches sont également capables de devenir votre mode de chauffage principal, avec en complément éventuel des radiateurs électriques dans les pièces les plus éloignées (chambre, bureau). Si vous préférez un modèle à bûches, nous vous recommandons de vous tourner en priorité vers les versions turbo ou les versions à double combustion.

poele chauffage maison
Poele à bois comme chauffage principal

Je veux un poêle à bois pour en faire un chauffage d'appoint

Comme chauffage d’appoint, un poêle à granulés est idéal. Paramétrable, un modèle à convection vous offrira un bon confort d’utilisation. Un poêle à bûches classique peut également être suffisant, avec une puissance de chauffe contenue, adaptée à la pièce principale.

poele chauffage appoint
Poêle à bois comme chauffage d'appoint

La puissance de chauffe

La puissance de chauffe se mesure selon le volume à chauffer du logement en m3, la qualité de votre isolation et - si vous voulez faire preuve de précision – de la température de référence de votre lieu d’habitation ainsi que de votre température de confort.

Il est conseillé d’opter pour une puissance de 70 à 100 W par m², la puissance étant logiquement plus faible pour un logement récent, mieux isolé et donc moins compliqué à chauffer.

  • Nous vous recommandons de choisir un poêle avec une puissance de 0,4 kW/m3 soit 100 W/m² si le logement correspond aux normes RT 2005.
  • Si votre logement est plus récent, il est préconisé de vous tourner vers des modèles avec une puissance 0,24 kW/m3 soit 60 W/m² si le logement correspond aux normes RT 2012.

Cela signifie que pour une maison d’une surface de 100 m², avec une hauteur sous plafond de 2,5 m, il est recommandé de choisir un poêle d’une puissance de 10 kW, ou de 6 kW si votre logement répond aux dernières normes en matière de performances énergétiques. Pour un logement de taille plus modeste, comme un appartement de 80 m², alors les puissances recommandées sont respectivement de 8 kW et 4,8 kW.

Le rendement du poêle

Le rendement désigne le rapport entre l’énergie consommée et l’énergie restituée. Plus le rendement est élevé, et plus l’appareil est efficace. Certains des modèles les plus performants atteignent voire dépassent les 85% de rendement. 

L'autonomie du poêle

Intéressez-vous à l’autonomie que vous apporte le modèle de poêle que vous allez acheter. Les modèles à bûches ou à granulés n’ont pas la même autonomie. Tout dépendra de la taille du foyer pour un poêle à bois, et de la taille du réservoir pour un modèle à granulés. Il est possible sur certains modèles de poêles à granulés de stocker jusqu’à 50 kg environ. Avec une fonction de programmation, cela vous apportera une autonomie maximale.

poele à vois vs poele à granules
Poêle à bois vs Poêle à granules

L’intérieur d’un poêle à bois est tapissé d’un matériau réfractaire, ce sont les briques dont le fonctionnement varie selon le minéral utilisé.

Briques en vermiculite

La brique en vermiculite est sans doute la plus performante avec une excellente isolation, mais une inertie réduite. Par conséquent, les modèles équipés de briques en vermiculite vont chauffer rapidement mais ne vont pas stocker aussi bien la chaleur que les briques en chamotte. 

Briques en chamotte

Comparable au béton en termes de densité, la chamotte se retrouve la plupart du temps sur les poêles à accumulation. Il s’agit d’un matériau réfractaire très résistant qui offre une bonne inertie.

Briques en fonte

En l’absence de briques en chamotte ou en vermiculite, la paroi interne d’un poêle à bois peut être brute, avec de l'acier ou de la fonte.

Les matériaux du poêle à bois

Poêle à bois en fonte

Les poêles à bois en fonte sont en général les plus chers, mais possèdent une inertie supérieure aux modèles en acier.

Poêle à bois en acier

À l’inverse, les poêles à bois en acier sont économiques, mais par conséquent, leur inertie est plus limitée… Tout est question de compromis entre prix et inertie de l’appareil.

Les options du poêle

Sortie du poêle

L’évacuation de la fumée peut se faire « par le toit » c’est-à-dire sur le dessus. Il s’agit du système le plus fréquent, présent sur la plupart des poêles, qui permet une grande variété d’installations. Il est possible de réutiliser un ancien conduit de fumée et de poser l’appareil où vous le souhaitez sans grande contrainte.

Avec une évacuation des fumées sur l'arrière, on parle alors d’un système ventouse. Le poêle possède un échangeur thermique avec une récupération de l’air à l’extérieur du logement pour réaliser la combustion.

sorties possibles poele
Les sorties possibles pour un Poêle

Fixation du poêle

La fixation du poêle peut se faire en utilisant un mur - solution classique - ou en utilisant le plafond. Dans le second cas, on parle alors de poêle suspendu. Plus modernes et ergonomiques, les poêles suspendus peuvent être installés à n’importe quel endroit d’une pièce, et notamment au centre d’une pièce de vie. Attention, il faut toutefois être très vigilant sur la qualité du plafond, car ce dernier sera l’unique support de fixation du poêle.

peole à bois suspendu
Poêle suspendu au plafond

Range-bûches

Sur certains poêles, il est possible de disposer d’un rangement de combustibles intégré. Dans ce cas, vous pouvez avoir à proximité un porte bûches et un range bûches intérieur. Pratique pour avoir du bois à proximité, tout en conservant un espace propre et bien ordonné.

range-bûches
Range-bûches

Main froide

La poignée main froide installée sur un poêle est une poignée d'ouverture permettant d'éviter de se brûler. Même lorsqu’il chauffe à plein régime, le poêle ne transférera pas sa chaleur à cette poignée, fabriquée dans un matériau non-conducteur.

main froide
Poignée main froide

Nettoyage automatique de la vitre

Pour bien entretenir votre poêle et lui assurer un fonctionnement optimal dans le temps, il est nécessaire de le nettoyer régulièrement. Il faut notamment s’occuper de la surface vitrée, qui aura tendance à se salir avec la combustion des bûches. Il est possible de choisir un modèle qui dispose d’un système de nettoyage automatique via un filet d'air qui élimine le dépôt de suie.

Programmation

Les systèmes de programmation sur les poêles sont parfaits pour mieux gérer la chaleur dans votre logement. Historiquement, ce sont les poêles à granulés qui disposent de tels systèmes de programmation et de gestion, mais il est également possible d’en équiper un poêle à bois. Vous pouvez par exemple jouer avec les différents modes comme le mode nuit, qui permet une combustion lente pour éviter d'avoir à remettre des bûches. Vous pouvez également, comme sur un autre système de chauffage central, avoir la main sur la programmation de la température.

tableau programmation poele
Tableau tactile de programmation

Cendrier

Placé sous le foyer, le cendrier permet de récupérer la cendre issue de la combustion. Sa non-présence est parfois préférée. En effet, sans cendrier, il est possible de garder un fond "isolant" et donc de maximiser les performances de l’appareil. De plus, les cendres et restes de charbon sont rebrûlés… ce qui est plus écologique.

Vision de la flamme

Si vous achetez un poêle pour profiter d’un système de chauffage efficace, mais également avoir un équipement design, alors sachez qu’il existe des modèles qui maximisent la vision de la flamme. C’est le cas notamment des modèles à foyer double face qui, placés au milieu de vos pièces, permettront de voir la flamme des deux côtés du foyer. Il existe également des modèles de poêles avec des vitres multiples (2 ou 3) pour apercevoir la flamme même en étant sur le côté de l’appareil.

Commande à distance

Certains poêles à granulés sont connectés et peuvent être commandés à distance. Oui, vous pouvez connecter votre poêle au Wi-Fi et ensuite le démarrer ou l’éteindre, programmer des plages de fonctionnement… Au quotidien, une fonction de programmation peut suffire. Le pilotage à distance s’avère en revanche utile en cas d’absence prolongée, ou dans une résidence secondaire.

commande à distance poele
Certains modèles sont paramétrables depuis un smartphone

Cuisine

Certains poêles à bois peuvent se transformer en véritable cuisinière, avec un espace chauffe plat. Oui, vous pouvez cuisiner grâce à la chaleur émise par le poêle et faire mijoter par exemple de longues heures certains plats. Sachez même que certains modèles de poêles sont équipés d’une partie four à bois, intéressant pour réaliser des pizzas ou encore cuire certaines viandes.

poele à bois cuisinière
Poêle à bois avec plaques de cuisson

Prix d'un poêle à bois

Modèle
Aperçu
Prix
Détails
À partir de 730,55 € TTC 608,79 € HT

Poêle à bois de 7kW avec combustion continue qui prolonge jusqu’à 12 heures la combustion

Voir le produit
À partir de 1 700,00 € TTC 1 416,67 € HT

Poêle avec un revêtement en faïence et la capacité de chauffer un espace de 215 m3

Voir le produit
2 875,00 € TTC 2 395,83 € HT

Poêle à bois double face de classe énergétique A

Voir le produit
1 037,84 € TTC 864,87 € HT

Poêle à bois en fonte offrant le meilleur rapport qualité/prix du marché

Voir le produit

Prix d'un poêle à granulés

Modèle
Aperçu
Prix
Détails
À partir de 751,92 € TTC 626,60 € HT

Poêle à granulés d'appoint, idéal pour les pièces exiguës

Voir le produit
À partir de 1 195,00 € TTC 995,83 € HT

Poêle au design rond et épuré avec un rendement de 90% et un réservoir de 13 kg

Voir le produit
À partir de 2 153,69 € TTC 1 794,74 € HT

Poêle à granulés ventilé avec chambre étanche et réservoir hermétique

Voir le produit
À partir de 1 325,00 € TTC 1 104,17 € HT

Le best-seller Interstove : Puissance de 14 kW et réservoir de 25 kg pour une autonomie de 34h avec un rendement de 93%

Voir le produit

Aides de l'État pour l'achat d'un poêle : Label Flamme Verte

Le label Flamme Verte a été lancé en 2000 par les fabricants d’appareils. Il permet d’identifier les appareils de chauffage les plus performants et avec une fabrication qui répond à des critères de qualité. Ainsi, tant le rendement énergétique que les émissions polluantes sont contrôlés, les fabricants s’engagent à respecter des normes complètes. Les poêles à bois ou les poêles à granulés de bois font partie des équipements labellisés par Flamme Verte.

Si vous achetez un poêle à bois ou un poêle à granulés qui possède ce label, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique de 30% sur le montant TTC, avec une limite de 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple.

Vous pouvez également bénéficier de l'éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et le cumuler avec le crédit d’impôt, pour financer l’achat et la pose de votre poêle à granulés ou de votre poêle à bois. Vous devez obligatoirement recourir à un professionnel. Le remboursement du prêt s’effectuera sur une durée de 10 ans. Le montant de ce prêt à taux zéro est de 10 000 € pour une seule action, et jusqu’à 30 000 € pour trois actions en faveur de la rénovation énergétique de votre logement.

Enfin, sachez qu’en achetant un poêle à bois ou à granulés, vous bénéficiez du taux de TVA de 5,5 %. Les travaux d'amélioration de la qualité énergétique des logements entrent en effet dans le cadre de cette TVA réduite.

Le Bois : une source d'énergie bonne pour la planète et pour votre porte monnaie

Le bois en bûches et les granulés alimentant les poêles à pellets présentent deux avantages majeurs sur l'intégralité des sources d'énergies disponibles sur le marché :

  • Pas de rejet de CO2 fossile dans l'atmosphère
  • Seul l'énergie solaire présente un coût plus faible au kWh utile
diagrame rejet cout énergie
Rejet et coût des énergies disponibles

Poser et tuber un poêle à bois ou granulés : mode d'emploi

Installation du poêle à bois ou granulés

Un poêle à bois ou un poêle à granulés ne doit pas être posé par hasard au sein de votre logement. Il convient en effet de trouver le bon emplacement, qui permette une diffusion idéale de la chaleur, mais aussi un raccordement efficace pour l’extraction de l’air (au plafond, dans le mur ou via un ancien conduit de cheminée).

De nombreuses règles sont à respecter. Vous devez notamment tenir l’ensemble éloigné de tous les matériaux combustibles qui peuvent être à proximité (avec une distance d’au moins 8 à 10 cm) mais ce n’est pas tout. C’est également le tubage du poêle - avec un conduit de fumée qui permet de protéger des émanations de gaz produites lors de la combustion - qui doit respecter les critères précis.

distances de sécurité à respecter
Distances de sécurité à respecter

Tubage du poêle à bois ou granulés

Tuber une cheminée est réglementé, et voici quelques points clés pour vous permettre de comprendre les règles importantes. Cette liste n’est pas exhaustive. Nous vous recommandons de consulter notre guide spécial fumisterie pour en savoir plus. 

  • Le tubage du conduit doit se faire sur toute la longueur. Vous ne pouvez pas réaliser un tubage partiel, même si vous utilisez un conduit de cheminée en bon état.
  • Lors de la traversée d'un plancher, le tube doit être en double paroi (et ce jusqu'à la sortie de cheminée).
  • Le conduit d’extraction ne doit pas compter plus de deux changements de direction.
  • Lors de la pose d’un tube qui traverse le plafond, la jonction doit se faire avant le plafond (logique) et surtout avec des matériaux compatibles, pour une parfaite étanchéité. Ainsi, il est conseillé de commander des produits du même fabricant.
  • La mise en service d’un poêle à granulés ou d’un poêle à bois doit se faire en présence de l’installateur si vous avez fait appel à un professionnel. Il sera en mesure de vérifier le bon fonctionnement des réglages de l’appareil et s’assurera du bon tirage.
schéma tubage poele
Schéma de tubage d'un poêle
schéma tubage poele conduit pré-existant
Schéma de tubage d'un poêle sur conduit pré-existant

Synthèse du guide Choisir et installer un poêle à bois ou granulés

Comme chauffage principal ou comme solution d’appoint, le bois (sous forme de bûches ou de granulés) séduit de plus en plus de ménages en France. Hier rudimentaires, les poêles sont désormais esthétiques et s’intègrent parfaitement dans un logement moderne ou plus traditionnel. 

Il existe sur le marché une grande variété de modèles, à sélectionner selon la surface que vous souhaitez chauffer, l’esthétisme ou encore l’autonomie désirée. 

Le choix du poêle à bois ou poêle à granulés est important. En effet, ces équipements vont vous apporter un vrai confort au quotidien lorsqu’ils seront utilisés, peuvent également apporter de la valeur à votre logement en vue d’une éventuelle revente. Prenez le temps de choisir le bon modèle, et suivez tous les critères techniques (puissance, rendement, autonomie, etc.) en plus du critère de prix pour vous décider.

Alors, prêt à choisir le Poêle qui vous convient le mieux ?

Retrouvez tous nous Poêles