Quelle ponceuse choisir ? A bande, excentrique, orbitale ?

None

Du ponçage grossier pour enlever un peu de matière sur une surface au ponçage fin et dans les moindres détails pour apporter une finition précise, il existe une grande variété de besoins de poncer ! Pour cela, vous avez le choix : des ponceuses multi-usages et d’autres dédiées au contraire à une spécialité. Vous cherchez des conseils pour acheter une ponceuse ? Voici notre guide complet qui va vous aider à poncer penser à tout avant d’acheter. 

Toutes nos ponceuses

Les 6 types de ponceuses et leur usage

None
Les types de ponceuses et leurs spécificités

Ponceuse excentrique

None

La ponceuse excentrique (ou roto-orbitale) ne se fait pas remarquer par son extravagance, mais plutôt par sa polyvalence ! Grâce à son plateau qui n’est pas relié à l’arbre moteur mais est excentré sur un plateau intermédiaire, vous pouvez réaliser des travaux très variés. Elle peut ainsi vous aider tant pour du ponçage grossier que pour des travaux de finition, voire même du lustrage et du polissage.

Grâce à plusieurs dimensions de plateaux disponibles, il est possible de varier entre petits et gros travaux. Les professionnels opteront pour une version excentrique à air comprimé et avec une tenue obligatoire à deux mains, pour un ponçage puissant, sur de plus grandes surfaces.

Pour un usage plus restreint et des travaux plus modestes, optez pour une ponceuse excentrique de paume, facile à utiliser à une seule main.

Ponceuse à bande

None

Avec les ponceuses à bande, ne vous attendez pas à faire dans la finesse. Ces ponceuses sont composées de deux rouleaux entre lesquels est tendue une bande de papier de verre. Bien que la technologie progresse de façon continue, les ponceuses à bande restent, en général, lourdes et encombrantes.

Elles sont réservées aux travaux sur de grandes surfaces pour dégrossir un ponçage, avant de basculer sur un autre outil pour une meilleure finition. Vous pouvez essayer de réaliser des travaux de ponçage fin, mais ces modèles n’y sont pas adaptés du tout… 

A savoir : sur les ponceuses à bande, il est souvent primordial d’installer des bandes dont la longueur est spécifique à la machine. Il faudra donc acheter les bandes auprès de la même marque. Un détail, mais que vous devez regarder avant de choisir un modèle, pour identifier le coût de fonctionnement. 

Ponceuse orbitale

None

La ponceuse orbitale est une cousine de la ponceuse excentrique dont elle reprend une partie des caractéristiques. Elle dispose ainsi d’un plateau oscillant (qui tourne) et fait ainsi tourner une surface abrasive que l’on vient fixer sur elle.

Une ponceuse idéale pour les finitions, car l’oscillation apporte des mouvements plus complexes qu’une simple vibration. 

Ponceuse vibrante

None

La ponceuse vibrante permet des mouvements puissants et rapides, et se distingue notamment avec un excellent rapport entre le poids de l’outil et la puissance délivrée. C’est pourquoi on recommande l’utilisation d’une ponceuse vibrante pour les finitions sur surfaces planes de petite, moyenne ou grande taille, ou encore pour des travaux sur un petit meuble, des marches d’escalier, etc. 

Vous trouverez des ponceuses vibrantes avec une grande variété de plateaux : triangle, carré, rectangle. A vous de choisir la mieux adaptée. Gardez à l’esprit que plus la surface du plateau est grande, et plus le rendement est intéressant mais la précision, elle, diminue.

Ponceuse triangulaire ou delta

None

La ponceuse triangulaire se remarque au premier coup d’œil par sa forme : la tête de ponçage est en effet un triangle, qui apporte un avantage décisif, celui de pouvoir poncer dans les angles. Alors qu’une ponceuse orbitale ou vibrante classique ne peut pas accéder aux angles, la ponceuse triangulaire se joue des obstacles !

Idéale pour poncer un meuble, des recoins difficiles d’accès, ou encore des volets en bois ! La ponceuse triangulaire peut être utilisée sur toute sa surface (toute la semelle) ou seulement via une pointe. Pensez à vous équiper de triangles de papier de verre prédécoupés, adaptés à votre modèle de ponceuse. 

Ponceuse girafe

None

Telle une girafe avec son long cou, une ponceuse girafe est adaptée aux surfaces verticales ! Ces ponceuses sont parfaites pour poncer des bandes de placo ou encore des joints.

On parlera de ponceuse murale pour une ponceuse à prendre directement en main et pour poncer verticalement. La ponceuse deviendra une ponceuse girafe si elle est dotée d’un manche télescopique qui lui permet d’être utilisée encore plus haut (plafonds, haut des murs).

Attention au poids de ces modèles. Les ponceuses les plus légères demanderont un effort financier ! 

Rénovateur

None

Pour polir, lustrer et décaper, il existe un autre outil à votre disposition, qui n’est pas une ponceuse mais un rénovateur. Le rénovateur est particulièrement adapté pour des travaux proches du ponçage, mais dans un environnement extérieur.

Optez pour un rénovateur si votre objectif est de redonner vie à des bois d’extérieur sur du mobilier ou un abri de jardin. 

Quelle ponceuse pour quel usage ?

Vous avez besoin d‘une ponceuse pour réaliser des travaux sur de multiples surfaces, ou au contraire, vous allez vous focaliser sur un matériau en particulier ? Voici nos conseils pour choisir votre ponceuse selon l’usage que vous lui réservez. 

Poncer du bois

Ponceuse orbitale

Pour poncer du bois, vous avez le choix : une ponceuse excentrique pour un ponçage complet, ou une ponceuse vibrante pour un ponçage plus en finesse. Ce qui est essentiel pour le bois, c’est avant tout l'abrasif et le grain du papier qui sera sélectionné. Pour obtenir le résultat souhaité, variez les grains (gros grain pour un ponçage grossier, grain fin pour de la finesse). 

Poncer un mur

None

Pour des surfaces verticales (murs) comme pour les plafonds, optez pour une ponceuse murale ou une ponceuse girafe. Même pour poncer à une distance courte, ne négligez pas l’apport d’une perche télescopique.

Elle va soulager l’effort et faciliter le ponçage dans la durée. Car, si vous prévoyez de poncer une ou plusieurs pièces intégralement, une bonne endurance est de mise. De plus, la perche télescopique vous évite de devoir installer un marchepied ou encore un escabeau, ce qui réduit le risque de chute / accident. 

Poncer du placo

None

Pour des bandes de placo, la ponceuse murale est indispensable. Pensée pour une utilisation verticale, elle va simplifier le ponçage des bandes de placo.

Prenez le temps de choisir un modèle avec une bonne puissance, tout en surveillant le poids. Certaines machines ont un poids qui peut aller jusqu’à 5 kg, ce qui va entrainer une réelle fatigue rapidement. Les modèles de ponceuses murales les plus compacts peuvent ne peser que 2,5 kg. 

Poncer un meuble

None

Un meuble peut présenter des surfaces variées, entre grands plateaux et petits recoins. Il est recommandé ainsi d’opter pour une ponceuse polyvalente, qui saura vous offrir un bon confort d’utilisation et surtout de la finesse. Nous vous recommandons une ponceuse vibrante.

Plus légère, beaucoup plus maniable et précise qu’une ponceuse à bande, la ponceuse vibrante est là pour vous aider à rénover d’anciens meubles… mais il faudra parfois s’armer de patience, la puissance disponible étant moins forte que sur d’autres modèles. 

Poncer de l'enduit

None

Poncer un enduit est une étape toujours délicate, presque digne d’une opération chirurgicale. En effet, avec ses aspérités et sa fragilité, l’enduit peut rapidement être marqué par une ponceuse mal tenue.

Vous pouvez essayer ce travail avec une ponceuse vibrante ou une ponceuse à bande. Toutefois, si les zones d’enduit à poncer sont peu nombreuses, essayez le ponçage manuel

Poncer du métal

None

Pour retirer une couche de rouille sur du métal, ou retrouver une surface métallique lisse, plusieurs précautions sont à prendre. En fonction de la surface et ses aspérités, il ne sera pas recommandé d’utiliser le même outil.

Pour une petite ou moyenne surface, utilisez une toile émeri plutôt que du papier de verre, à placer sur une cale à poncer. Pour une grande surface, vous pouvez opter pour une ponceuse excentrique, avec des bandes abrasives ayant un grain adapté à votre travail : 40 pour dégrossir une surface métallique, 80 pour décaper, et entre 120 et 180 pour des travaux de finition. 

Il est également possible d'adapter d'un feutre à polir pour faire briller la surface.

Poncer de la peinture

Poncer une carrosserie

Pour retirer une couche de peinture sur un support, il est souvent judicieux d’allier les services de deux ponceuses. Une ponceuse à bande ou une ponceuse circulaire d’abord, pour effectuer un travail grossier, et enlever les parties les plus visibles.

Si le support sur lequel vous voulez retirer la peinture est un mur, une ponceuse murale/girafe est recommandée. Ensuite, il faudra utiliser une ponceuse d’angle ou une ponceuse triangulaire pour atteindre les parties les plus difficiles. 

Poncer du béton

None

Pour aplanir un sol et rendre la surface plus adhérente, ou poncer du béton sur un mur, il vous faudra vous munir de plusieurs types de ponceuses ! L’idéal est d’opter pour une ponceuse à béton, spécialement conçue pour ce matériau résistant.

Vous pouvez également opter pour une ponceuse autoportée. Il s’agit à chaque fois d’équipements professionnels et dédiés à cet usage. Ils permettront de poncer à partir du centre de la pièce. Ensuite, pour les angles, il faudra basculer sur une ponceuse angulaire, avec un abrasif identique à celui retenu pour effectuer le reste de la surface. Vous aurez alors une accroche uniforme, idéale pour poser un nouveau sol. 

Poncer un volet

None

Pour poncer des volets (en bois), utilisez une ponceuse excentrique ou une ponceuse à bande, avec un abrasif doté d’un gros grain ou d’un grain moyen. Cette première étape permet d’enlever grossièrement une première épaisseur. A toujours faire en suivant le sens des nervures du bois.

Ensuite, utilisez un grain fin pour apporter la touche finale. Pour accéder aux angles, utilisez en complément de votre ponceuse « classique » une ponceuse angulaire ou triangulaire. Elle vous aidera à retirer les dernières traces, même dans les recoins. A utiliser là encore avec des grains variables et de manière progressive.  

Poncer une table

None

Pour poncer une table, certains vous recommanderont de tout faire à la main, afin d’avoir un rendu original et authentique. Il est toutefois possible d’utiliser une ponceuse, par gain de temps et aussi pour avoir une uniformisation du traitement.

Commencez par poncer avec une ponceuse vibrante. Elle est adaptée aux surfaces planes de petite et moyenne taille. Mieux, adaptez le grain selon votre besoin, qu’il s’agisse dans un premier temps de dégrossir (gros grain) pour ensuite affiner le ponçage (grain fin). 

Poncer un parquet

None

Vous voulez vous attaquer à un parquet pour réaliser une rénovation complète d’un sol ? Utilisez une ponceuse à bandes. Le principe pour réaliser un beau ponçage de parquet est simple : commencez par poncer le centre de la surface avec du papier de verre ou un papier à gros grains. Ensuite, pour les plinthes et les angles les plus difficiles, utilisez une ponceuse adaptée (ponceuse d’angle ou ponceuse triangulaire). Notez également qu'il existe des ponceuses spécifiquement adaptées pour les parquets.

Prix d'une ponceuse : quel budget pour quel usage ?

Quel est le juste prix d’une ponceuse ? Quel budget correspond à vos besoins. Le prix d’une ponceuse varie en fonction de son usage, de la technologie qu’elle embarque, mais aussi de son encombrement. On peut ainsi retrouver des ponceuses de types très différents (vibrante, excentrique, d’angle) dans des gammes de prix voisines. Déroutant. 

Vous pourrez trouver des ponceuses à moins de 100 €, idéales pour des usages multiples. Des ponceuses à bande, triangulaires ou encore d’angle mais aussi vibrantes ou orbitales sont accessibles à ce prix. 

Si vous avez besoin d’une ponceuse régulièrement, et/ou si vous souhaitez acheter une ponceuse avec un encombrement réduit et un meilleur rapport puissance / précision, nous vous recommandons de basculer dans le « milieu de gamme ». Le prix d’une ponceuse dans cette gamme oscille entre 100 et 300 €.  Au-delà de cette fourchette de prix, vous trouverez des modèles spécialisés, avec des usages précis. Le prix d’une ponceuse semi-professionnelle peut vite grimper et atteindre les 500 voire 1 000 € selon les modèles et la technicité embarquée. 

Comparatif de nos 5 meilleures ponceuses

Modèle
Aperçu
Prix
Détails
52,90 € TTC 44,08 € HT

Faible prix pour poncer de grandes surfaces

Voir le produit
160,80 € TTC 134,00 € HT

Parfaitement adaptée pour vos travaux de rénovation/DIY

Voir le produit
À partir de 599,00 € TTC 499,17 € HT

Une excellente ergonomie pour un ponçage de qualité

Voir le produit
109,00 € TTC 90,83 € HT

Un rénovateur polyvalent quelque soit la surface en intérieur comme en extérieur

Voir le produit
115,50 € TTC 96,25 € HT

Son faible poids la rend Idéale pour poncer vos murs et plafonds

Voir le produit

Accessoires de ponceuse : les consommables indispensables

Une ponceuse s’accessoirise ! Dotée de fonctions supplémentaires, elle peut ainsi vous donner une plus grande aisance de travail, et vous faire gagner du temps. Voici notre sélection des meilleurs accessoires pour ponceuses. 

Quel abrasif pour votre ponceuse ?

Le choix du grain est une étape cruciale avant d'attaquer vos travaux :

  • Plus le grain est gros, plus on enlève de la matière, mais plus on fait de marques sur le support. 
  • Plus le grain est petit, moins on enlève de matière mais plus on enlève les marques du gros grain, et plus on rend le support lisse.

Pour un ponçage idéal, il vous faudra au minimum utiliser 3 grains différents. Afin de vous accompagner dans ce choix, nous avons répertorié les différentes tailles de grains et leur actions. Ainsi, les abrasifs n'auront plus de secrets pour vous.

None
Quel grain choisir pour sa ponceuse ?

Ponceuse aspirante : récupérer les poussières nocives

Une ponceuse peut disposer d’une fonction d’aspiration. Dans ce cas, elle peut être couplée avec un aspirateur (via un embout compatible) ou avoir sa propre fonction aspiration (via un sac à poussière notamment) et aspirer la poussière générée par le ponçage.

None
Ponceuse avec fonction aspiration et sac à poussière
None
Ponceuse branchée sur un aspirateur à poussière

Un double avantage : une propreté de la surface poncée, pour vous permettre de travailler dans de bonnes conditions, et surtout, un bénéfice pour la santé, car vous ne respirez pas de poussières issues de matériaux nuisibles pour la santé. 

Ponceuse polisseuse : lustrer la surface après ponçage

Le polissage est une fonction « détournée » des ponceuses qui s’avère bien pratique. Pour transformer votre ponceuse en polisseuse, il suffit de remplacer l'abrasif par une mousse de polissage ou un disque de lustrage.

L’idéal pour profiter pleinement de la fonction polissage est de choisir un modèle de ponceuse avec un variateur électronique pour adapter la vitesse et gérer la rotation. 

Accessoires de protection : la sécurité avant tout !

Pour poncer en toute sécurité, plusieurs équipements sont disponibles :

None
Masque filtrant pour poussières
None
Lunettes de protection
None
Casque anti-bruit

  • Les masques anti-poussières : ils vont filtrer l’air et vous éviter de respirer des microparticules issues du ponçage du bois, de métaux ou encore de peintures. L’idéal étant d’y associer une ponceuse aspirante pour limiter la pollution de l’air, et poncer si possible en extérieur. 
  • Les lunettes de protection : toujours pour éviter les poussières et les éventuels éclats liés au ponçage, pensez à des lunettes de protection. Elles seront utiles pour bien d’autres travaux, notamment de perçage.
  • Les protections auditives : une ponceuse, ça fait du bruit ! Pour une utilisation limitée, rien de très grave, mais si vous devez poncer un parquet entier, des murs ou rénover un meuble, ce bruit va durer. Alors pensez à des bouchons d’oreille ou un casque anti-bruit

FAQ "ponceuse" : les questions les plus posées

Ponceuse sans fil ou ponceuse filaire : que choisir ?

None

Se passer d’un fil d’alimentation, et pouvoir poncer librement, c’est bien sûr ce dont rêve tout bricoleur. Ce confort de travail est accessible en choisissant une ponceuse sans fil. Attention toutefois, ces modèles seront à privilégier uniquement pour de petits travaux (en volume et en durée) et pour accéder à des surfaces à poncer difficiles. Se passer d’un fil est aussi utile sur des chantiers sans électricité, ou encore pour travailler en autonomie, dans le jardin. 

En effet, pour des travaux de longue durée et qui nécessitent de la puissance, un fil s’avère vite nécessaire. La puissance continue délivrée par une alimentation électrique est parfaite pour un chantier long, et vous évitera de devoir jongler avec les batteries et leur chargement. 

Si toutefois vous voulez privilégier le « sans fil », alors optez pour une ponceuse équipée d’une batterie avec un voltage élevé et un bon ampérage. Cela vous assurera une bonne tenue de la charge dans le temps, et une puissance maximale disponible. 

Existe-t-il des ponceuses spécifiques pour les femmes ?

Il n’existe pas de ponceuses spécialement dédiées aux femmes. Il existe en revanche des modèles compacts, avec un poids réduit, et dont l’usage prolongé limite la fatigue. Tous les types de ponceuses peuvent disposer de versions « compactes », à privilégier pour limiter les efforts physiques, que l’on soit un homme ou une femme.

D’ailleurs, le fait qu’une ponceuse soit peu encombrante ne signifie rien sur sa puissance et la qualité du travail rendu. Plus le travail est fin, moins la ponceuse est lourde et puissante. Au contraire, plus le travail nécessite une intervention grossière et de la puissance, plus la ponceuse sera lourde et encombrante. 

Ponceuse vibrante ou excentrique : comment choisir ?

Entre ponceuse vibrante et ponceuse excentrique, votre cœur balance ? Sachez que ces deux types de ponceuses ont des points communs, mais aussi des différences notables. 

La ponceuse vibrante est avant tout une ponceuse de finition et est dotée d’une semelle rectangulaire. Elle est pensée pour de multiples surfaces, mais toujours planes

Une ponceuse excentrique est, elle aussi, une ponceuse de finition (bien qu’elle puisse aider pour des travaux plus grossiers). Elle est dotée d’une semelle circulaire. Elle est utilisable sur surface plane, mais se révèle aussi très à l’aise pour des surfaces incurvées, ce que déteste une ponceuse vibrante.

Ponceuse orbitale ou excentrique : laquelle choisir ?

Une ponceuse orbitale possède un plateau qui vibre et tourne sur lui-même suivant un axe, et s’adapte à tous les travaux ou presque, du ponçage grossier au lustrage/polissage. 

Une ponceuse orbitale se différence elle car son plateau ne vibre bas. Le plateau tourne (oscille), ce qui apporte des mouvements possibles plus précis.  Si vous ne parvenez pas à faire votre choix, bonne nouvelle : il existe des ponceuses orbitales excentriques. Du dégrossissage à la finition, cette ponceuse 2-en-1 peut décaper, polir, lustrer, tant sur surface plane ou galbée et avec des matériaux très différents, durs ou tendres.

Comment utiliser et entretenir sa ponceuse ?

Une ponceuse qui dure dans le temps et vous aide lorsque vous en avez besoin doit être entretenue. Comment en prendre soin ? Retirez l'abrasif et nettoyez le disque après chaque utilisation avec une soufflette. Vérifiez les sorties de refroidissement pour éviter une surchauffe de l'appareil de façon régulière. Le moteur sera préservé. 

D’ailleurs, côté moteur, pensez à privilégier un moteur sans charbon. Ils ont tendance à avoir une meilleure durée de vie et un meilleur rendement. Pensez aussi à vider le sac/réservoir si la ponceuse possède une fonction aspiration pour ne pas perdre en performance.

Synthèse du guide Quelle ponceuse choisir ? A bande, excentrique, orbitale ?

Excentrique, à bande, orbitale, vibrante ou encore triangulaire voire même murale, une ponceuse peut prendre de multiples formes. Si certaines (comme les ponceuses à bande et les ponceuses vibrantes) sont polyvalentes, les autres sont destinées à un usage spécifique. Il est important de choisir la bonne ponceuse pour vos travaux, et de ne pas détourner une ponceuse de son usage, au risque d’avoir un rendu décevant. 

Sélectionnez une ponceuse selon le matériau que vous allez poncer en majorité, et variez ensuite les papiers abrasifs selon l’usage. Du papier de verre (pour le bois et les peintures) à la toile émeri (pour les métaux), il faut adapter la matière de votre abrasif, et choisir son grain. Plus il est fin, plus la précision sera au rendez-vous. 

Pour vous être utile dans le temps, et vous aider si vous prévoyez un usage régulier, une ponceuse devra disposer de fonctions complémentaires. C’est le cas de la fonction aspiration, mais aussi de la possibilité de polir des surfaces. Il ne s’agit pas de gadgets, mais bien d’options qui peuvent donner une vie plus complète à votre ponceuse. 

Le rayon des ponceuses est riche avec une offre très variée (en prix) et des modèles qui débutent à partir d’une quarantaine d’euros, puis des versions de ponceuses pour professionnels, jusqu’à 1 000 €. L’essentiel de l’offre oscille de 100 à 300 €. C’est dans ce milieu de gamme que vous trouverez les machines les plus complètes pour un usage à la maison. 

Toutes nos ponceuses