Quel receveur de douche choisir ?

Receveur de douche blanc

Le receveur de douche est un élément essentiel qui, avec des portes ou des parois et le carrelage de votre choix, permet de former une douche complète. Il existe différents types de receveurs de douche, dont le choix dépend tant de critères esthétiques que pratiques. Une grande variété de matières et de formes sont disponibles, ce qui vous permet de trouver le bon receveur de douche pour vos travaux d’aménagement dans un logement neuf comme pour des travaux de rénovation.

Retrouvez tous nos receveurs de douche

Les 3 types de receveurs de douche

Receveur à poser

Receveur à poser

Les receveurs à poser sont les modèles les plus simples et faciles à installer. En effet, il suffit de disposer d’une surface plane - avec un socle en parpaings ou en briques – dotée d’une évacuation encastrée verticale déjà en place. Attention, selon les cas, il peut s’avérer nécessaire de creuser une petite tranchée pour que le système d’évacuation avec la bonde soit intégré. De plus, si votre receveur ne dispose pas de piètements intégrés, n’hésitez pas à opter pour quatre supports en béton cellulaire recoupés.

Principal inconvénient de ce système, la présence d'une marche, pouvant aller jusqu’à 5 cm de haut.

Receveur à encastrer

Receveur à encastrer

Un receveur de douche à encastrer permet un accès de plain-pied à votre douche. Certains modèles sont rectangulaires, d’autres adoptent une forme carrée. Il est possible également de trouver des modèles recoupables. Pour installer ce type de receveur, il faut au préalable penser à l’intégration d’un système de siphon d’évacuation verticale encastré, ainsi un minimum de 10 à 12 cm de chape est indispensable pour l’installation de ce dernier. Les receveurs à encastrer sont conseillés pour une construction neuve ou alors dans le cas d’une rénovation complète de salle de bains avec la création d’un espace douche à la place d’une ancienne baignoire. Ce type de receveur est fortement apprécié grâce à son absence de marche et convient ainsi parfaitement aux personnes à mobilité réduite et aux enfants.

À noter : l’évacuation doit être verticale pour le receveur à encastrer à fleur de sol et éventuellement horizontale pour le receveur encastré dans un socle.

Receveur à carreler

Receveur à careller

Le receveur de douche à carreler est un receveur de douche qui permet un accès de plain-pied facilité à votre douche. Ces modèles sont disponibles dans une grande variété de tailles. Vous pouvez alors venir poser le carrelage que vous souhaitez et ne laisser apparaître que la grille destinée à l’évacuation d’eau.

Ce type de receveur est extrêmement facile à poser car il est léger (en polystyrène ou polyuréthane) et prêt à être installé (tout comme un receveur à poser). Il est aussi recoupable et permet de ce fait de l’ajuster parfaitement aux dimensions souhaitées de la douche.

Ses points fort : une parfaite étanchéité, une grande résistance à l’écrasement et aux chocs thermiques

Le receveur de douche à carreler est idéal pour l’aménagement d’une douche à l’italienne, et permet de concevoir une douche adaptée aux personnes à mobilité réduite. L’accès pour une personne handicapée est facilité car il n’y a pas de changements de niveaux.

Receveur surélevé

À savoir : il existe un quatrième type de receveur que vous pouvez rencontrer, qui est le receveur surélevé. Moins fréquent, il se pose avec un siphon à sortie horizontale. Ce modèle ne nécessite pas de travaux importants et s’avère facile à installer. Sa principale limite provient de l’accès plus compliqué. Une marche d’une hauteur de plus de 5 cm est en effet présente pour pénétrer dans la douche.

6 critères pour bien choisir son receveur de douche

Comment choisir le bon receveur de douche ? Si l’aspect esthétique est bien entendu important, il faut également s’intéresser à l’aspect technique pour retenir le bon modèle. Voici les six points essentiels à surveiller pour faire votre choix.

#1 Dimensions du bac de douche

Choisissez votre receveur de douche avec une dimension qui vous permet un vrai confort d’utilisation, sans pour autant sacrifier votre espace dans la pièce. Pour une salle de bain de petite taille, un receveur de douche de 70 x 70 cm ou de 80 x 80 cm peut être suffisant. Pensez aux modèles d’angle ou encore aux receveurs de douche rectangulaires qui peuvent vous permettre de gagner de la place.

Dans une salle de bains avec un beau volume, vous pouvez choisir un receveur de douche imposant. L’impression de grandeur sera renforcée par le choix des parois que vous allez installer. Vous pouvez par exemple choisir une paroi de douche simple et réaliser une douche traversante si vous placez le bac de manière centrale face à un mur.

#2 Hauteur du receveur de douche

Receveur de douche extra-plat

Le receveur extra plat, aussi souvent appelé receveur de douche ultra fin ou méga plat apporte une vraie note de design dans un intérieur. De nombreux avantages sont à noter avec ces modèles, et notamment la continuité à fleur de sol. Mais attention, il faut que le système d’évacuation en place soit compatible. Dans un logement neuf, il est possible d’anticiper cette contrainte et de réaliser une installation pensée spécialement pour un receveur de douche extra plat. Dans le cas d’une rénovation, il n’est pas toujours possible d’adapter ces modèles. Il faut alors basculer sur un receveur de douche surélevé.

Receveur de douche surélevé

Le receveur de douche surélevé est intéressant pour les systèmes d’évacuation volumineux mais également lors de travaux de rénovation, si vous ne souhaitez pas effectuer de maçonnerie et une intervention trop complexe. La surélévation du système peut paraître difficile, mais les travaux sont accessibles à la plupart des bricoleurs.

Schéma pose surélevée et extra plat
Pose surélevée vs. système extra plat

#3 Forme du bac de douche

Receveur de douche carré

Receveur de douche carré

Le receveur de douche avec une forme carrée est le modèle le plus commun. Ainsi, vous disposez d’une douche classique, avec une dimension pouvant aller de 70 x 70 cm jusqu’à 120 x 120 cm. Pour un encombrement réduit dans une salle de bains de petite taille, il est recommandé d’adapter la taille du bac et de choisir un modèle jusqu’à 80 ou 90 cm de largeur au maximum. Si vous recherchez du confort, et si vous avez une surface importante à disposition, un grand bac de douche est toujours plus agréable. Vous pourrez notamment intégrer dans votre douche une colonne ou des accessoires. Mieux, plus le bac possède une largeur importante, et plus son accès est facilité pour tous (personnes à mobilité réduite, personnes âgées, enfants).

Receveur de douche rectangulaire

Receveur de douche rectangulaire

De 70 x 90 cm à 180 x 90 cm, vous pouvez trouver un receveur de douche rectangulaire. L’intérêt ? Si la configuration de votre salle de bain vous laisse suffisamment de place pour avoir une douche spacieuse sur un côté seulement, alors vous pouvez en profiter ! La forme rectangulaire donne à la douche un aspect moderne et original. Il est possible de choisir ce type receveur tant pour une douche à l’italienne que pour une cabine de douche.

Receveur de douche d'angle

Receveur de douche d'angle

Pour optimiser l’aménagement de votre salle de bain et gagner de la place, vous pouvez choisir un receveur de douche d’angle. On parle également de receveur de douche en forme de quart de cercle, avec une emprise au sol faible. Les côtés de l’angle ont une dimension qui peut varier de 80 à 110 cm.

Receveur de douche rond

Peu commun, le receveur de douche rond existe. Il peut parfaitement s’intégrer dans un espace design, et venir accompagner vos projets d’aménagement si vous souhaitez une atmosphère bien particulière avec des aménagements courbés. Les receveurs de douche ronds sont plus difficiles à trouver. Sachez que l’on parle parfois de receveurs de douche circulaires pour les désigner.

#4 Matière du receveur de douche

Receveur de douche en résine

Receveur de douche en résine

La résine (ou le béton de synthèse) est un matériau qui offre une excellente résistance et une durée de vie prolongée pour votre receveur de douche. De plus, l’entretien d’un receveur en résine est simple. Certains modèles en résine ont une esthétique très soignée et sont pensés pour s’intégrer dans une salle de bains design. On retrouve d’ailleurs fréquemment avec ce matériau des caractéristiques techniques importantes, avec notamment une protection face aux rayures, face au risque de casse ou aux dérapages. Sachez que la résine est fréquemment utilisée pour fabriquer des receveurs de douche extraplats, car ce matériau allie parfaitement les contraintes de solidité, de résistance et de poids. Il existe plusieurs types de résines et plusieurs traitements que l’on peut retrouver sur les receveurs de douche tels que biotec (à base de fibres ligneuses naturelles), luxtone, acrystone (alliance de résine polyester et minéraux) ou encore ABS (pour un rendu brillant mais plus fragile).

Receveur de douche en céramique

Receveur de douche en céramique

Les receveurs de douche en céramique (ou grès émaillé) sont les modèles les plus répandus. La force de ces receveurs de douche réside dans leurs prix. Peu coûteux, ils présentent une bonne résistance aux chocs est une vraie solidité. Mieux, aucun risque de tâches et de rayures, le tout avec un entretien facile. Mais alors, la céramique est-elle la matière idéale pour équiper votre receveur de douche ? Oui, mais prenez garde aux risques de glisse. Le céramique n’est pas une surface antidérapante, ce qui peut entraîner quelques figures libres sous la douche si vous ne positionnez pas un tapis ou tout autre accessoire pour améliorer votre stabilité.

Receveur de douche en acrylique

Receveur de douche en acrylique

L’acrylique est un matériau léger, antidérapant, qui permet de plus une agréable sensation lors du contact avec les pieds. Il s’agit d’une vraie alternative au receveur de douche en céramique, tant en matière de qualité que de prix. La surface antidérapante et agréable au toucher tout comme le faible poids permettent à ces receveurs d’être adaptés pour de nombreux travaux. Un bémol toutefois : le risque de rayures. L’acrylique est un matériau qui se nettoie très bien et permet un entretien aisé, mais attention aux rayures qui peuvent apparaître plus facilement que sur d’autres matières.

Receveur de douche en ardoise

Receveur de douche en ardoise

Un receveur de douche en ardoise ou en graphite apporte d’emblée une touche design dans une salle de bain. L’avantage de la pierre naturelle est d’offrir une surface antidérapante et antibactérienne. Mais le prix est généralement plus élevé.

Vous souhaitez aller plus loin, consultez notre article de blog : Quel matériau choisir pour son receveur de douche ?

#5 Emplacement du siphon

Le système d’évacuation de l’eau (avec le siphon) peut être soit vertical soit horizontal.

  • Avec un siphon vertical, de la place doit être disponible sous le receveur. C’est le choix le plus souvent retenu pour sa simplicité.
  • Avec un siphon horizontal, la pose est facilitée dans un espace réduit.

#6 Prix du receveur de douche

Ultime critère à prendre en compte pour choisir le bon receveur de douche pour votre projet : le prix. Il existe des receveurs de douche d’excellente qualité accessibles pour une centaine d’euros voire moins. Pour les modèles les plus design, et notamment pour ceux signés d’un créateur, comptez plusieurs milliers d’euros. Si le prix est votre critère principal est que c’est ce dernier qui guide votre choix, alors optez pour un receveur de douche en céramique carré. Il s’agit bien souvent des modèles les plus abordables. Si le prix est un critère secondaire que vous recherchez avant tout un modèle design pour une salle de bain originale, vous pourrez trouver avec les receveurs de douche en résine ou encore en ardoise de très belles réalisations.

Vous pouvez trouver des receveurs de douche en résine à partir de 150 €, des modèles extras plats et design à partir de 250 €. Pour des versions en quartz et pour certaines versions en acrylique renforcé, le prix peut dépasser les 400 €.

Douche à l'italienne : quel receveur choisir ?

La douche à l’italienne est un type de douche qui est fréquemment vanté pour ses atouts. La vraie douche à l’italienne et une douche plus large que de coutume, et surtout présentant une ouverture sur la salle de bain. Grâce à un receveur extra plat, elle permet un accès simple. Une douche à l’italienne apporte de la modernité dans une salle de bain et permet de ne plus avoir de parois de douche classiques.

Cette douche de plain-pied possède donc un receveur intégré au plancher de la salle de bain ce qui nécessite de choisir un modèle spécial. Vous devez retenir un receveur qui va s’intégrer parfaitement avec l’installation de la tuyauterie déjà encastrée au niveau du sol.

Receveur pour douche à l'italienne
Craquerez-vous pour le charme d'une douche à l'italienne ?

Poser un receveur de douche

N’ayez pas peur de poser vous-même votre receveur de douche ! En effet, les travaux nécessaires sont à la portée de tous les bricoleurs. Peu importe votre projet, qu’il s’agisse d’une douche à l’italienne, d’une douche extra plate ou encore d’un système avec un receveur de douche surélevé, la technique de pose reste la même. Seulement lors des finitions, des différences seront à noter.

Côté matériel, plusieurs éléments sont indispensables. En plus du receveur de douche que vous souhaitez mettre en place, vous devez disposer d’une bonde pour l’évacuation ainsi que d’un flexible. Il est également recommandé de vous équiper de pieds réglables pour que le niveau de votre receveur de douche soit parfait ou au besoin de béton cellulaire et d’une colle adaptée. Enfin, du mastic est nécessaire pour réaliser les joints. Ajoutez à cet équipement le nécessaire selon votre projet : du carrelage à la paroi de douche fixe en passant par la colle pour la faïence, tout dépend de ce que vous souhaitez réaliser.

Une question sur les bondes de douche ? Consultez notre guide pour choisir et installer une bonde

1. Préparer la pose

Première étape essentielle de la pose d’un receveur de douche, la définition de l’emplacement idéal. Bien souvent, c’est un angle de la salle de bain qui est retenu, avec une évacuation d’eau que vous devez faire coïncider avec la position de la bonde de vidage. Vous avez trouvé le bon emplacement ? Alors mettez le receveur de douche en place, et marquez sa position à l’aide de repères au crayon sur le sol et sur le mur. Repérez également l’emplacement de la bonde de douche. Retirez l’ensemble.

A savoir : si vous n’avez pas de système d’évacuation verticale dans le sol, alors vous devez créer un socle afin de laisser un peu d’espace pour le raccordement d’une évacuation latérale. Pour cela, utilisez des supports en béton cellulaire pour surélever le receveur et supporter le fond.

2. Raccorder l'évacuation

La première véritable étape de pose concerne l’évacuation et plus particulièrement le flexible. Vous devez visser le tuyau d’évacuation au siphon de la bonde tout en positionnant vos joints d’étanchéité. Positionnez l’ensemble avec le tuyau, le siphon et la bonde à l’aide du repères que vous avez effectué.

A savoir : un coude flexible d’évacuation peut être utile, notamment si l’évacuation de l’eau se fait de manière horizontale.

3. Habiller l'assise

Dans le cas de la pose d’un receveur avec une assise, vous devez habiller l’ensemble. Pour cela, utilisez du béton cellulaire. Les blocs du tablier doivent être fixés avec de la colle spéciale pour béton cellulaire. Ensuite, placez de la colle sur le dessus de ces supports. Venez ensuite positionner le receveur et assurer sa bonne adhérence avec quelques coups de maillet sur ce dernier. Vous pouvez utiliser également des pieds en PVC réglables qui porteront de manière optimale le receveur (attention à bien vérifier les niveaux).

4. Assurer l'étanchéité

Pour une parfaite étanchéité, vous devez placer le joint et la partie supérieure sur le corps de la bonde. Il suffit simplement de visser l’ensemble pour que tout soit solidaire. Ensuite, vous devez réaliser un joint d’étanchéité en bordure du receveur. Un pistolet est recommandé afin d’obtenir un joint lisse et régulier.

Une fois les travaux terminés, il faut passer un coup de chiffon imbibé d’alcool à brûler sur les bords du receveur de douche.

Attention à bien respecter temps de séchage de tous les matériaux utilisés : colle pour les carreaux, joints de silicone…

Les étapes pour installer un receveur de douche
Les 4 étapes clés de l'installation

Vous souhaitez aller plus loin, consultez notre article de blog : Comment poser un receveur de douche ?

Synthèse du guide Quel receveur de douche choisir ?

Un receveur de douche ne doit pas être sélectionné trop rapidement, sans prendre en compte de nombreux critères. De l’emprise au sol en passant par la hauteur, sans oublier la matière ou encore la forme, le receveur de douche peut s’adapter à de nombreux styles.

Prenez le temps de bien sélectionner la version qui vous convient, pour prendre du plaisir jour après jour dans votre salle de bain neuve ou rénovée. Osez poser vous-même votre receveur de douche ! Les travaux sont accessibles à la plupart des bricoleurs, et vous aurez la satisfaction d’avoir vous-même mis en place cet élément indispensable du quotidien.

Alors, prêt à choisir et installer votre receveur de douche ?

Retrouvez tous nos receveurs de douche